Les naufragés du TER font monter la pression avant les régionales

Ils ont manifesté ce samedi devant la gare SNCF de Nice pour exiger des trains à l'heure, dans lesquels ils peuvent être assis, avertis des  retards ou des incidents. Ils avaient invités les candidats aux régionales, qui auront à gérer les transports.  

© France 3 Nice
Les exigences des naufragés du TER se résument  et se mémorisent facilement: c'est le triple A.
Arriver " A l'heure ", être " Assis ", être " Averti " en cas de retard, ils ne veulent plus voyager dans des conditions aléatoires, qui les pénalisent tant dans leur vie professionnelle ou privée.
Alors, déterminés, ils se sont rassemblés devant la gare SNCF de Nice pour une manifestation pacifique. Les doléances sont nombreuses.

Je prends le train tous les jours et tous les jours il y a quelque chose. Soit, un retard, soit le train est supprimé ! Des fois,  le soir, je ne sais même pas si je vais arriver chez moi !


déclare un usager. Pour une autre,

Je suis lésée, parce que que je paie mon abonnement comme tout le monde. Et je n'ai pas ce pour quoi je paie.


Un appel aux politiques

Parce que les TER sont de compétence régionale, l'association Les Naufragés du TER a invité les candidats à s'engager. 
Christian Estrosi (Les Républicains), Sophie Camard (EELV), et Patrick Allemand (PS) et Olivier Bettati ( pour le FN) ont répondu présents.

PACA, la région championne des retards

Malgré les pénalités infligées à la SNCF, la région Paca  est  très mauvaise élève d'après une étude de l'Autorité de la qualité de services dans les transports en 2014, qui pointe du doigt les retards: un train sur 5 n'arrive pas à l'heure prévue.
Sur son site Facebook, l'association se définie ainsi : Nous sommes "le petit caillou qui pique" dans les chaussures de la SNCF PACA et de l'Autorité Organisatrice des transports. Elle a bien l'intention de continuer à piquer !

REPORTAGE
durée de la vidéo: 01 min 53
Manifestation des naufragés du TER
Intervenants:
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social transports sncf