Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur : feu vert pour les deux premières phases du projet

Le gouvernement a donné son feu vert samedi 22 février, au lancement en 2021 d'une enquête d'utilité publique concernant deux phases du projet de nouvelle ligne ferroviaire entre Vintimille et Marseille, qui doit notamment permettre de désengorger cet axe. 
 
Cette nouvelle ligne Provence-Côte d'Azur devrait permettre de désengorger de nombreuses gares.
Cette nouvelle ligne Provence-Côte d'Azur devrait permettre de désengorger de nombreuses gares. © MAXPPP - P. Lapoirie
Cette nouvelle ligne devrait permettre de réguler le trafic sur les axes ferroviaires de Marseille, Toulon, Nice et la Côte d’Azur afin de répondre aux besoins de transports du quotidien.

À la suite d'une concertation qui a pris fin en octobre, le secrétaire d'Etat chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari , a annoncé que "le périmètre de l'enquête d'utilité publique à lancer en 2021 concernera bien les phases 1 et 2".
 
En effet, une concertation publique avait été organisée par SNCF Réseau du 12 juin et 18 octobre 2020.

Par ailleurs, il précise également que les études et outils de maîtrise du foncier devront être mis en place dès maintenant pour poursuivre la préparation des phases 3 et 4. 
 


Un projet en quatre phases

  

Marseille, deuxième ville de France, accueille dans sa gare Saint-Charles à la fois les TGV vers et depuis Paris, le trafic vers le sud-ouest de la France, la Côte d'Azur et l'Italie, ainsi que de nombreuses lignes régionales pour les déplacements de proximité.
 
Quelque 100 000 voyageurs transitent chaque jour dans cette gare configurée comme une impasse.    
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie transports en commun sncf trains régionaux