• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

MIN de Nice : le tribunal administratif casse l’arrêté de déménagement du préfet

C'est dans la basse vallée du Var que devait être implanté le MIN de Nice / © F3
C'est dans la basse vallée du Var que devait être implanté le MIN de Nice / © F3

C’est une victoire pour le collectif associatif CAPRE 06 (Collectif Associatif pour des Réalisations Ecologiques) et l’association FNE Paca (France Nature Environnement).  Le transfert du Marché d’Intérêt National à la Gaude a été annulé par le tribunal administratif de Nice.

Par Coralie Chaillan

Le tribunal administratif reproche à l’Etat de ne pas avoir suffisamment étudié les impacts environnementaux de l’installation d’un tel projet sur une zone classée Natura 2000.

« C’est le combat de l’intérêt général contre des intérêts privés qui nous échappent » - Sylvie Ronaldi, présidente CAPRE 06
 

Qu’est-ce que le réseau Natura 2000 ?

Depuis le sommet de Rio en 1992, l’Union européenne s’est engagée à enrayer la perte de la biodiversité sur ses territoires en créant un réseau de sites écologiques nommé Natura 2000. Avec plus de 23 700 sites terrestres et marins, il s’agit du plus vaste réseau de sites protégés au monde.

Le MIN de Nice compte une centaine d’entreprises réparties sur 16 hectares. Pour le juge administratif, ce projet pourrait affecter de manière significative la basse vallée du Var.

Le reportage de Chantal Fazi et Ariane Masseglia diffusé le 11 janvier :


La réaction du préfet

Une décision qui peut compromettre le projet de quartier d’affaires du Grand Arenas et du palais des congrès. Pour le préfet des Alpes-Maritimes, cette décision du tribunal administratif ne fait que retarder l'échéance.


"Je vais pratiquer cette étude d’incidence écologique, je vais reprendre un arrêté et le projet se fera." - Georges-François LECLERC, préfet des Alpes-Maritimes

Annulation du déménagement du MIN de Nice : la réaction du préfet des Alpes-Maritimes

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus