• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Mort de Dick Rivers : John Rob et James Fawler avec qui il fonda la Chats sauvages se souviennent

Mort de Dick Rivers : John Rob et James Fawler avec qui il fonda la Chats sauvages se souviennent / © France 2
Mort de Dick Rivers : John Rob et James Fawler avec qui il fonda la Chats sauvages se souviennent / © France 2

L'ex-leader du groupe Les Chats sauvages s'est éteint dans un hôpital parisien. Dick Rivers, le Niçois avait fondé le groupe avec John Rob et James Fawler. Ses amis se souviennent des débuts, des galères et du succès. 

Par @annelehars

A l'âge de 15 ans, Dick Rivers devient le leader et chanteur des Chats Sauvages.

Retour sur l'enfance de ce Niçois :
Les Chats sauvages étaient là avant les illustres Johnny et autres Eddy. Nous sommes en 1958. Et à l’époque, le rock était anglo-saxon. Le groupe porte le nom « Les Drifters », puis plus tard « The Wildcats ».
C'est en 1961, l'année des débuts professionnels de la formation, que leur maison de disque Pathé-Marconi leur impose de traduire leur deuxième nom en « Les Chats sauvages ».

John Rob qui était le guitariste solo du groupe Les Chats sauvages se souvient. John Rob de son vrai nom Jean-Claude Roboly est lui aussi né à Nice mais en 1946. Il fait ses études jusqu'au bac au collège Stanislas à Nice. Il étudie le piano jusqu'à l'âge de 10 ans, puis l'harmonica et enfin la guitare. 
 "On avait même enregistré un premier disque financé par nos parents ! On est montés à Paris alors que Johnny et les Chaussettes Noires commençaient à faire parler d’eux. Et on a signé un contrat avec Pathé Marconi pour un premier album en 1961 qui a été un succès immédiat. »
 
Les Chats sauvages étainet alors composés de : Jean-Claude Roboly, son frère Gérard, Jack Regard (bassiste) et Dick Rivers au chant.
A l'été 1962, le crooner est remplacé par Mike Shannon. Le groupe continue jusqu’en 1965 « avec un nouveau chanteur mais moins charismatique », souligne Jean-Claude Roboly, devenu réalisateur et producteur.

Dès le premier disque, le succès est là.

En un peu plus de trois ans, le groupe tourne dans tous les pays limitrophes à la France et vend des disques jusqu'aux États-Unis et même en Chine. Aux USA, un avocat impresario du nom d'André Lauffer décide de les prendre en main et entreprend les premières démarches de leur carrière en Amérique.

Un club des Chats sauvages est créé à New-York et leurs chansons tournent déjà dans les juke-boxes de New-York. Trois groupies bénévoles répondent au courrier. Mais leur carrière américaine s'arrête là.
Pathé Marconi ne laisse pas partir les Chats sauvages et André Lauffer, malgré ses essais répétés, ne parvient pas à convaincre Pathé Marconi de laisser enregistrer le groupe chez RCA.

Déçus, les Chats décident d'arrêter leur carrière quelque temps plus tard. 
En trois ans, la formation a vendu plus de 5 millions de disques et a enregistré plus de cent titres traduits en plusieurs langues.

James Fawler, de son vrai nom Gérard Roboly, était le guitariste rythmique du groupe. Ses premiers à l'évocation de la mort de Dick Rivers : "tristesse, souvenir meilleur. C'était un chanteur avec une voix exceptionnelle."

"Nous avons passé 4 ans ensemble, nous avions 16 ans, c'était une vie fabuleuse avec un bel engouement musical".
 

Souvenirs, souvenirs...

 
Que vont-ils se dire lors de leurs retrouvailles avec Dick Rivers ? 


"On va beaucoup rire et chanter Twist à Saint-Tropez tous ensemble !"

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Aix-en-Provence : l'association "une image pour tous"

Les + Lus