Nice : 5 déficients auditifs s’apprêtent à atteindre le sommet du Stok Kangri dans l’Himalaya

Voilà des mois que l’association pour Adultes et Jeunes Handicapés (l’APAJH 06) travaille sur un projet très ambitieux : permettre à des jeunes déficients auditifs de se dépasser en réalisant un véritable exploit : gravir 6102 mètres dans l’Himalaya en juillet 2023. Une perspective étourdissante et marquante pour laquelle les apprentis alpinistes ont déjà commencé à s’entrainer.

potLoin de leurs quotidiens dans les centres de soin et les instituts d’éducation sensorielle, ces jeunes vont partir à l’assaut des sommets. Parmi eux, celui de Stok Kangri dans l’Himalaya.

Le compte à rebours est lancé

Pour vivre cette grande aventure qui aura lieu du 8 juillet au 6 août, les 4 jeunes et un adulte effectuent chaque semaine des randonnées de plus en plus difficiles. Ainsi, ils seront parfaitement bien préparés pour affronter un univers tout en hauteur. Entre Castellar et Peille, pas question pour eux de se reposer avant le grand départ.

« Il s’agit d’une expérience de vie extraordinaire qu’ils n’oublieront jamais ».

Olga TORELLI Présidente de l’APAHJ 06

Sur cette photo, notre équipe se trouve sur une route de montagne à Castellar.

« Moi, je ne parle pas la langue des signes mais on va se comprendre »

Si le projet de l’APAJH 06 est devenu concret, c’est aussi grâce à la détermination de Noël Smara, président de l’association « Exploits sans frontière ». Cet homme qui avait déposé un an après l'attentat du 14 juillet 2016, 86 galets de plages niçoises peints aux noms des disparus, au sommet du Stok Kangri dans l’Himalaya, en partenariat avec l’Association Promenade des Anges. Ce passionné au grand cœur en sera à sa 9eme et dernière expédition avec des publics en difficulté dans l’Himalaya. « Après je décroche », nous dit-il.

Nous allons essayer de faire connaissance afin de découvrir le comportement de chacun ainsi que le niveau de difficulté. Moi, je ne parle pas la langue des signes, mais eux, sauront se faire comprendre.

Noël Smara, président de l’association « Exploits sans frontière »

Une expérience symbolique et totalement sécurisée

Pour accompagner ce groupe, deux étudiants et deux médecins équipés de caissons hyperbares et spécialisés dans le mal aigu des montagnes car à 6102 mètres d’altitude, les perceptions de l’environnement ne sont plus les mêmes. Ils seront logés chez l’habitant et pourront découvrir le site et ses monastères pour un autofinancement de 35 000 euros.

Enfin, ils déposeront une flamme au sommet pour célébrer les 60 ans de  l’APAJH 06, une association implantée dans tout le département.

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité