• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

A Nice, les blocs opératoires de l'hôpital Pasteur 2 tournent au ralenti faute de personnel

A Nice, les blocs opératoires de l'hôpital Pasteur 2 tournent au ralenti faute de personnel. / © N.MORIN
A Nice, les blocs opératoires de l'hôpital Pasteur 2 tournent au ralenti faute de personnel. / © N.MORIN

Il y a huit mois, deux professeurs des services orthopédie et traumatologie de l'hôpital Pasteur 2 à Nice dénonçaient un manque de soignants, de matériel dans les salles d'opération et de médecins anesthésistes. Rien n'a changé selon les syndicats.

Par Catherine Lioult

A Nice, l'hôpital Pasteur 2 compte 20 blocs opératoires, mais à l'heure actuelle, 5 seulement sont actifs.
La raison ? Un manque de personnel.
 
Les blocs opératoires ne tournent pas à plein régime faute de personnel. / © N.MORIN
Les blocs opératoires ne tournent pas à plein régime faute de personnel. / © N.MORIN

Stéphane Gauberti, secrétaire général CGT du CHU de  Nice le clame haut et fort
 

Il manque du personnel qualifié. Aujourd'hui, les médecins anesthésistes ne sont pas au rendez-vous. On n'est pas assez performant pour les recruter. On n'est pas assez attractif au CHU de Nice!


Et ce n'est pas la sénatrice LR Dominique Estrosi-Sassone qui dira le contraire.
En septembre 2018, la direction du CHU avait promis le recrutement d'infirmiers après l'opération coup de poin de deux chirurgiens orthopédiques qui avaient fait la grève des blocs pendant une semaine.
 
Le professeur Christophe Trojani et le personnel du service ont manifesté ce vendredi devant l'hôpital Pasteur 2. / © Olivier Orsini / France 3 Côte d'Azur
Le professeur Christophe Trojani et le personnel du service ont manifesté ce vendredi devant l'hôpital Pasteur 2. / © Olivier Orsini / France 3 Côte d'Azur


Huit mois plus tard, rien n'a changé. Dominique Estrosi-Sassone compte bien interpeller la ministre de la santé au parlement pendant l'examen de la loi Santé.
 

Et dans la série des mauvaises nouvelles, côté budget, le compte n'y est pas. Le CHU enregistre un déficit de 180 millions d'euros cumulés qui augmente en raison de la baisse d'activité. Pas de quoi s'inquiéter, répond par téléphone la direction qui explique que la vie des patients n'est pas en danger.

A lire aussi

Sur le même sujet

4 sur 4 au tir pour Adell

Les + Lus