Nice : la halle de la Gare du Sud fermée pour "manque d'hygiène" a rouvert ses portes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaux Delaunay .

Les dernières analyses bactériologiques organisées sur place sont conformes, la halle de la Gare du Sud a pu rouvrir ses portes. La mairie espère néanmoins pouvoir tourner la page de l’actuel gestionnaire.

La halle gourmande de la Gare du Sud, était sous le coup d’une fermeture administrative, depuis le début du mois. Ce 12 avril, elle a pu rouvrir ses portes au public. 

Elle se situe dans le quartier de la Libération, à Nice, dans les Alpes-Maritimes : 

La ville avait décidé d’en interdire l’accès suite à "la réception des rapports d’analyses de prélèvements microbiologiques réalisés le 25 mars."

Des coliformes, des bactéries très dangereuses, d’origine fécale, avaient été détectées.

Les analyses actuelles sont bonnes, la gare a eu l'autorisation de rouvrir

confirme la mairie de Nice

En effet, pour rouvrir, la halle gourmande, devait se soumettre à la réalisation d’un nettoyage et d’une désinfection intégrale, la présentation d’un nouveau rapport d’analyses et une vérification effectuée par un inspecteur de salubrité, de la Cellule d’Intervention Mutualisée de la police municipale de Nice.

Un bras de fer entre la mairie et le gestionnaire 

Ils ne sont plus que cinq restaurants sur la trentaine d'enseignes à l'ouverture en 2019. Ces irréductibles vont pouvoir à nouveau servir leurs clients dans la halle mais la situation reste tendue.

Un procès doit avoir lieu le 30 mai à l’initiative d’Urban renaissance, le délégataire, qui réclame des loyers impayés. Fin mars, le maire de Nice accusait de son côté cette entreprise, d’avoir choisi la "stratégie du délitement"

Je souhaite obtenir des garanties sur la volonté du groupe de favoriser un projet alternatif. Si nous n’obtenons pas d’avancées dans les semaines qui viennent, j’engagerai une procédure de résiliation pour faute.

Christian Estrosi, maire de Nice

L’élu assure avoir reçu "des repreneurs potentiels" , capables de faire tourner ce site inauguré comme un lieu culturel et animé. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité