• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Nice : nouvelle opération sur un marché clandestin, 900 kilos de viande avariée saisis

De la viande vendue sur le marché et impropre à la consommation. / © Mairie de Nice
De la viande vendue sur le marché et impropre à la consommation. / © Mairie de Nice

Pour la deuxième fois en moins d'un mois, les forces de l'ordre ont procédé à une vaste opération sur le marché clandestin situé sur le site de l'ancien foyer Sonacotra à Nice-ouest. Et cette fois encore, une tonne de viande a été saisie.

Par Catherine Lioult

A Nice, le 10 mars dernier, les forces de l'ordre font une descente sur le marché clandestin situé sur le site de l'ancien foyer Sonacotra, sur le boulevard du Mercantour, près de la salle de spectacle Nikaïa. Sur place, elles découvrent de la viande avariée, impropre à la consommation car sans contrôle sanitaire, conservée à l'air libre dans des caddies. Il y en a une tonne au total. Il y aaussi 15 tonnes de produits divers, avec des fruits et légumes, différentes denrées alimentaires, des cigarettes de contrebande, de l'ameublement.
Ce jour-là, deux boucheries situées à l'intérieur du marché font l'objet d'une fermeture administrative.
 

De nouveaux contrôles, de nouvelles saisies


Ce dimanche, moins d'un mois après cette saisie, 15 policiers municipaux dont deux inspectrice du service de l'hygiène et un  commandant de la police nationale  sont retournés sur les lieux dès 8 heures du matin. Le marché avait réapparu, et les agents souhaitaient vérifier si les bouchers n'avaient pas rouvert leur boutique. Ces derniers avaient respecté cette fermeture administrative mais de la viande avariée avait réapparu, 700 kilos exposés sur le domaine public dans des caddies ou dans des containers et 200 kilos stockés un peu plus loin dans une camionnette. 
 

Une tonne a été saisie, explique Christian Estrosi, maire de Nice, dans un tweet. La viande provenait, d'après lui, d'abattoirs clandestins.
Dès l'arrivée des policiers, les vendeurs sont partis en courant mais le propriétaire de la camionnette a été interpellé pour vente à la sauvette. Une deuxième personne a été arrêtée faute de titre de séjour. 300 kilos de fruits et légumes ont été saisis.
D'autres objets ont été confisqués.
 

Pour Jean-Luc Angelini, chef de service de la cellule opérationnelle de la police municipale de Nice
 

Cette opération sera reconduite. Il y va du respect de l'hygiène et de la sécurité sanitaire. Et il faut faire cesser ce travail clandestin !


Bilan de la matinée :
► 900 kilos de viande saisis
► 300 kilos de fruits et légumes
► 6 mètres cubes de vêtements et chaussures détruits
► 3 scooters volés saisis
► 4 véhicules mis en fourrière
► plusieurs PV dressés
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Roland Bruno, maire de Ramatuelle (83)

Les + Lus