Nice : près de 2000 manifestants à l'appel des syndicats

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jacqueline Pozzi .

Entre deux samedis de mobilisation des gilets jaunes, les syndicats ont appelé à une journée de mobilisation contre la politique du gouvernement. Ce mardi 19 mars, un rassemblement a eu lieu devant la gare de Nice. Mot d'ordre : davantage de pouvoir d'achat.

"Pour un salaire minimum brut de 1800 euros par mois", "Pour la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité", les revendications sont clairement affichées.



Ce mardi matin à Nice, entre 1500 et 2000 personnes ont manifesté pour davantage de pouvoir d'achat.

 

Le rendez-vous avait été fixé devant la gare par les syndicats CGT, FSU et Sud.

"Les patrons français sont les mieux payés d'Europe. Et on vient nous expliquer qu'il n'y a plus d'argent pour nous !" argumente Laurent Gleizes, responsable de la CGT à l'hôpital Larchet.

Mobilisés, des salariés de l'hôpital public, des collectivités territoriales, de l'éducation, de l'énergie ou encore des transports. Quelques gilets jaunes étaient également visibles dans le cortège, qui a pris la direction de la place Garibaldi.



Conséquence de cette journée de mobilisation et de grève, aucun tram ne circule à Nice et la SNCF annonce un trafic TER réduit de moitié. Une cinquantaine d'écoles sont fermées aujourd'hui dans les Alpes-Maritimes.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité