Nice : trois étudiantes sensibilisent les jeunes contre le portable au volant

Agathe, Mélina et Mélissa ont lancé une campagne de prévention contre le portable au volant chez les jeunes. / © Les Justicières de la Route
Agathe, Mélina et Mélissa ont lancé une campagne de prévention contre le portable au volant chez les jeunes. / © Les Justicières de la Route

Elles s'appellent les "Justicières de la Route". Agathe, Mélina et Mélissa, étudiantes à l'IAE de Nice, lancent une campagne de prévention contre les réseaux sociaux au volant. 

Par Léa Bouquet

"Quand on est jeune, on nous sensibilise surtout sur l'alcool et la drogue, mais jamais sur l'usage des réseaux sociaux au volant". Agathe est étudiante en marketing à l'IAE de Nice.

Dans le cadre de ses cours, elle a lancé lundi avec ses camarades Mélina et Mélissa une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux, contre l'usage du téléphone au volant. Le but ? Faire prendre conscience aux 18-25 ans que leurs pratiques sont dangereuses.
 

"Portable au volant, mort au tournant"

"Nous connaissons des gens dans notre entourage qui utilisent fréquemment Snapchat ou Facebook, lorsqu'ils conduisent", explique Agathe, jointe par téléphone par France 3. Les trois étudiantes ont donc créé une page Facebook, "Les Justicières de la Route", pour diffuser leurs visuels et sensibiliser les jeunes.

© Les Justicières de la Route
© Les Justicières de la Route

Si elles avaient d'abord parié sur une campagne choc, elles ont finalement privilégié des dessins, "plus parlants". Mélina a réalisé l'ensemble des affiches. "C'est la plus remontée du groupe sur le sujet, sourit Agathe. Elle passe souvent des savons à nos amis !" Leurs amis justement ont réagi de manière très positive à la campagne de prévention. Les trois étudiantes espèrent maintenant toucher le plus de monde possible.


L'une des premières causes de mortalité sur la route

"Les jeunes de 18 ans qui passent le permis sont nés avec un portable dans la main, commente Agathe. Il est important de leur apprendre les bons gestes dès le départ". Le téléphone au volant est aujourd'hui l'une des premières causes de mortalité sur la route. La Sécurité Routière rappelle sur son site que lire un message sur son portable multiplie par 23 le risque d'accident. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Marie-Christine Thouret, maire de Sospel (06)

Les + Lus