Le Nissart, la monnaie locale de Nice victime de son succès

Nice a sa monnaie locale depuis le mois de décembre dernier. Un mois après l'essai d'introduction du Nissart, le succès est tel que de nouveaux billets ont été imprimés; et que l'opération va se jouer sur toute l'année. Vingt partenaires permettent d'en profiter.

Sur les billets, Catherine Ségurane, Menica Rondelli ou encore la chauve-souris, autant de figures symboliques niçoises.

Depuis le 13 décembre, Nice a sa monnaie locale. Un Nissart vaut un euro. Autant dire qu'il n'y a aucun avantage financier, la démarche marque un attachement désintéressé à l'identité niçoise.

L'engouement a été tel qu'il a urgemment fallu réactiver la planche à billets.

Reportage à Nice, ce 29 janvier 2018 :




Le Nissart est entré en circulation le mercredi 13 décembre 2017, pour une phase expérimentale. Pendant 4 jours, les consommateurs pouvaient s'en procurer dans un seul bureau de change situé à Lou Carretoun, 18 boulevard Jean Jaurès, à l'entrée du Vieux-Nice.

Pour l'instant, 19 commerces du centre-ville l'acceptent, ils ont signé la Charte du Nissart qui les engage notamment à soutenir le développement local.

Reportage en décembre dernier, lors du lancement :


Nice a désormais sa monnaie locale : Depuis le mercredi 13 décembre 2017, on peut payer en nissarts dans 19 boutiques du centre ville. ©France3cotedazur

En France une quarantaine de monnaies locales ont été mises en place, et presque autant sont en préparation.  La première dans les Alpes-Maritimes a été la ville de Cagnes sur mer où le Renoir est entré en service en septembre 2016. 

Toutes ces monnaies locales n'ont pas le même fonctionnement ni les mêmes objectifs. Explications :


Il existe aujourd'hui en France, une quarantaine de monnaies locales complémentaires en circulation et d'autres encore sont en projet. Explications. ©France3cotedazur

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité