Cagnes-sur-Mer a sa monnaie locale complémentaire de l'Euro

Il y a déjà une 100aine de monnaies locales en projet ou en circulation en France. Cagnes-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes se lance dans l'aventure. Une monnaie locale complémentaire destinée à aider le commerce de proximité y est en service.

L'initiative est soutenue par le Conseil Régional. Depuis ces derniers jours, la baguette vaut desormais 1 Renoir. Une quarantaine de commerçants, viennent d'adopter en plus de l'Euro. 

Reportage ce jeudi 22 septembre : 

Il y a déjà une 100aine de monnaies locales en projet ou en circulation en France. Cagnes-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes a la sienne. Une monnaie locale complémentaire destinée à aider le commerce de proximité. Intervenants : Sophie Mathon Commerçante, Jean-Michel Cloppet Fédération des commerçants de Cagnes-sur-Mer et Michel Baussy Artisan boucher
Nice a déjà sa monnaie depuis spetembre dernier, il s'agit du "Nissart". Un an avant, c'est Grasse, en mars 2014 qui avait lancé la mode avec le lancement de sa monnaie, le Centifolia.
Les Monnaies locales complémentaires (MLC) ont en effet le vent en poupe. Ces monnaies sont reconnues par la loi relative à l'économie sociale et solidaire (ESS) du 12 juillet 2014. Elles peuvent servir de titre de paiement, si elles sont émises par des entreprises de l'ESS et qu'elles respectent l'encadrement fixé par le Code monétaire et financier. 

Reportage en avril dernier lors de l'annoce du dispositif :
JOURDAN Nathalie, TISSEAUX Frédéric, PROU Bruno et SALLIER Jérôme :

Il y a déjà une 100aine de monnaies locales en projet ou en circulation en France. Itw : Nicolas Gibbe -Fédération des Associations de Commerçants et d'Artisans de Cagnes-sur-Mer

Il existe environ une trentaine de monnaies locales en France.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité