L'OGC Nice partenaire de l'association le point rose

Le gardien de Nice, Yoan Cardinale, entouré par membres de l'association Le Point Rose. / © OGC Nice
Le gardien de Nice, Yoan Cardinale, entouré par membres de l'association Le Point Rose. / © OGC Nice

Une « aprem chamalow » a eu lieu ce samedi au centre d’entraînement de l'OGC Nice, en présence de Yoan Cardinale, parrain de l’association. Cette structure accompagne sur le chemin de la résilience les familles devant affronter la perte d’un enfant.

Par France 3 Côte d'Azur

Les familles présentes ce samedi ont visité le centre d’entraînement et de formation. Elles ont participé à des ateliers créatifs et à un goûter.

Pour leur première « aprem chamalow», l’OGC Nice et Le Point rose ont reçu une quarantaine de parents et d’enfants qui ont répondu à l’invitation.

« Notre devise est que derrière chaque malheur se cachent de petits bonheurs : la vie est le remède à la vie », a expliqué Nathalie Paoli, la présidente de l'association Le point rose

La salle de conférence de presse, habituée à recevoir les joueurs et les médias, a cette fois été investie par les enfants et transformée en salon de jeux et de goûter.

Yoan Cardinale, entouré des familles du Point rose. / © OGC Nice
Yoan Cardinale, entouré des familles du Point rose. / © OGC Nice

Deux temps forts


L’après-midi a été décomposée en deux temps forts :
  • La visite du nid des aiglons par Yoan Cardinale. Le gardien du Gym est aussi le parrain de l'association. Il a fait découvrir les vestiaires de l’équipe professionnelle, ainsi que ses salles de musculation, de soins et de balnéothérapie. Les pitchouns présents ont même eu le loisir de fouler la pelouse et de (tenter de) marquer des buts à leur parrain.
  • Les ateliers créatifs. Menés par des mamans dynamiques et au grand cœur, ces ateliers ont permis à tous les enfants mais également à leurs parents de s’initier à la création de peluches en laine, de bijoux et de fleurs, ainsi qu’à la peinture. Un moment apprécié par tous et permettant de créer des liens forts entre toutes ces familles qui ont pour point commun d’avoir vu leurs enfants ou leurs frères et sœurs partir trop tôt.

Les familles de l'associations Le Point rose regroupées pour la photo souvenir. / © OGC Nice
Les familles de l'associations Le Point rose regroupées pour la photo souvenir. / © OGC Nice


Pour Yoan Cardinale, touché par la joie des enfants : « Ces sourires, c’est la plus grande victoire de l’association ».

Sur le même sujet

Les éleveurs manifestent avec leurs bêtes à Draguignan

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés