"Plus protecteurs, les masques FFP2 doivent être généralisés" plaide Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lioult

Finaliste de la primaire des Républicains, Eric Ciotti était l'invité du Grand jury RTL/LCI/Le Figaro. Alors que le variant Omicron est à l'origine d'une vague de contaminations record, le député des Alpes-Maritimes préconise des masques FFP2 pour certaines personnes.

Le nombre de personnes positives au Covid explose. Le variant Omicron du Sars-Cov-2 est particulièrement contagieux et chacun dans son entourage connaît des malades.

C'est dans ce contexte que le député LR des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, par ailleurs  finaliste de la primaire des Républicains et soutien de Valérie Pécresse, lance un appel. 

Il demande la généralisation des masques FFP2. Il explique que le FFP2 coûte plus cher que le chirurgical, mais qu'il protège 100 fois plus. Il fait référence à la filtration de l'air vers l'intérieur et vers l'extérieur de ce type de masque, et à son herméticité.

On va y venir, j'en prends le pari, parce que ce masque protège plus et que d'autres pays, comme l'Autriche et l'Italie, y sont venus.

Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes

Mais il déplore le manque de stocks et pointe du doigt le manque d'anticipation du gouvernement car la production en France aurait selon lui chuté de 90 % en l'espace d'un an face à la concurrence de l'Asie.

Un FFP2 pour certaines personnes

Invité sur RTL, il considère que "c'est à l'Etat de doter en masques FFP2 les publics vulnérables, les personnels de santé et les personnels publics comme les enseignants".
 Eric Ciotti a par ailleurs indiqué qu'il "voterait pour le pass vaccinal" qui est examiné à l'Assemblée nationale ce lundi:

Moi je crois au vaccin, qui nous protège, je m'érige avec beaucoup de force contre les théories complotistes. Je suis contre l'obligation vaccinale mais pour la responsabilisation, il faut aller vers les cinq millions de personnes qui ne sont pas vaccinées" pour les convaincre.

Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes

De nouvelles règles pour les personnes positives dès ce lundi

Les règles d'isolement des personnes positives au Covid-19 seront allégées à compter de ce lundi :

- Personnes positives avec un schéma vaccinal complet : 
► Isolement pendant 7 jours qui peut être levé au bout de cinq jours avec un test antigénique ou PCR négatif  et à condition de ne plus avoir de signes cliniques d'infection depuis 48 heures. 
► Plus de quarantaine pour les personnes cas contact : elles devront cependant strictement respecter les gestes barrières et "faire des tests réguliers".
- Personnes positives sans schéma vaccinal complet :
► Isolement de 10 jours  avec une sortie possible au bout de sept jours selon les mêmes conditions.
Cas contact :
► Isolement de 7 jours sans schéma vaccinal, puis test antigénique ou PCR négatif pour sortir de l'isolement.
► Avec un schéma vaccinal complet, on peut continuer les activités à condition de faire des tests réguliers : le premier, un test PCR ou antigénique, sera être effectué "le jour où vous apprenez que vous êtes cas contact. Ensuite, vous devrez pratiquer un autotest à J+2 et J+4. En apportant la preuve de votre premier dépistage à J0 en pharmacie, vous recevrez gratuitement tous les autotests nécessaires à votre suivi".