Près de 800 personnes manifestent à Nice à l'appel de la CGT ce jeudi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Verdi
Le cortège niçois ce jeudi matin.
Le cortège niçois ce jeudi matin. © Denise Delahaye / France Télévisions

Les manifestants ont répondu à l'appel national à la grève ce jeudi. Ils réclament des hausses de salaire avec un mot d'ordre : "Mobilisés pour un meilleur avenir".

"N'oubliez pas les gestes barrière", sur un dessin affiché sur une pancarte le geste barrière n'est pas le port du masque mais coup de poing. Coup de poing adressé au visage du Premier ministre Jean Castex, critiqué par de nombreux manifestants présents dans le cortège pour sa gestion économique de la crise sanitaire.

Transport, santé, sans-papiers...

800 personnes environ, 1000 selon les organisateurs,  sont descendues dans la rue à l'appel de la CGT selon notre équipe sur place.
De nombreux secteurs sont mobilisés ce jeudi. Celui des transports notamment avec une grève dans les bus et les tramways de Nice, celui de la santé, et celui de la défense des travailleurs sans-papiers.
Les organisations syndicales FSU et Solidaires et les organisations de jeunesse FIDL, MNL, UNEF et UNL se joignent à l'appel à la mobilisation. Des lycéens sont aussi présents ce jeudi comme Carla Morello, représentante syndicale de l'Union Nationale Lycéenne 06 (UNL). Elle rappelle la précarité des jeunes lycéens et étudiants et demande des masques gratuits pour tous comme on peut l'entendre dans notre vidéo :Le cortège s'est élancé peut avant onze heures de la place Masséna. Il va jusqu'à Garibaldi avant de revenir sur la place Masséna. Tout se déroule dans le calme, aucun incident n'est à déplorer.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.