Le présumé “prête-nom” du milliardaire Kerimov placé en détention provisoire à Nice

ARCHIVES / Souleïman Kerimov lors d'un match de la Ligue Europa. / © MAXPPP
ARCHIVES / Souleïman Kerimov lors d'un match de la Ligue Europa. / © MAXPPP

Alexander Studhalter est soupçonné d'avoir servi de "prête-nom" au milliardaire russe Souleïman Kerimov. Le financier suisse a été placé vendredi 12 janvier en détention provisoire à Nice, dans le cadre d'une grande enquête pour blanchiment d'argent sur la Côte-d'Azur.

Par Léa Bouquet

Il pourrait avoir servi de "prête-nom" au milliardaire russe Souleïman Kerimov. Le financier suisse Alexander Studhalter a été placé en détention provisoire vendredi 12 janvier à Nice, dans le cadre d'une grande enquête pour blanchiment d'argent sur la Côte-d'Azur. La justice suspecte le Suisse d'avoir utilisé son nom pour des acquisitions immobilières au Cap d'Antibes, effectuées en réalité par Souleïman Kerimov, à des montants sous-évalués.

Après son placement en détention par le juge des libertés et de la détention vendredi, Alexander Studhalter a saisi la Chambre de l'instruction de la Cour d'appel d'Aix-en-Provence. Il souhaite que la juridiction reconnaisse "qu'une telle détention n'est pas légalement justifiée." De son côté, son entourage s'est dit surpris de ce soudain placement en détention provisoire, alors que la procédure contre le financier a débuté en 2014.  

La villa "Hier" au Cap d'Antibes, au centre du litige

Parmi les acquisitions litigieuses figure la villa "Hier" du Cap d'Antibes déclarée à 35 millions d'euros. Pourtant l'acte saisi par la police, et signé par le financier suisse, évoque la somme de 127 millions d'euros. Au total, la justice estime que le montant de l'argent clandestin entré en France depuis la Russie pourrait être compris entre 500 et 750 millions d'euros.

Avec AFP 


A lire aussi

Sur le même sujet

Arles : commémoration du Camp de Saliers

Les + Lus