• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La région Paca sensibilise les jeunes aux dangers d’écouter de la musique trop fort

A 102 décibels, le son devient un danger pour les oreilles / © France 3 Côte d'Azur
A 102 décibels, le son devient un danger pour les oreilles / © France 3 Côte d'Azur

Une centaine d’adolescents des Alpes-Maritimes vient d’assisté, à l'espace Magnan à Nice, à un concert de musique pédagogique, dans le cadre de la 16ème campagne de prévention des risques auditifs.

Par P.O.C. édité par M.B. / France 3 Côte d'Azur

Baisser le son pour ne pas finir sourd avant l’âge, ou être condamné à entendre des acouphènes à perpétuité. C’est tout l’enjeu de la campagne de prévention des risques auditifs menée chaque année par la région Paca.

Cette semaine, durant plus d'une heure face à une centaine de jeunes réunis à l’espace Magnan de Nice, des musiciens leur ont joué des morceaux pour que leur public du jour se rende comptent des risques lié à une écoute forte et prolongée.

Ultiwolters, musicien du groupe PinkNoColor :

Maintenant sur les smartphones il y a des seuils, mais c’est quand même 100 décibels. Au bout de quinze minutes, ça attaque les oreilles…


Attention aussi à la qualité du son. Une chanson trop compressée est un danger supplémentaire pour l'audition. Une dégradation qui est irréversible.

Les 15 - 30 ans sont de plus en plus exposés : 25% d'entre eux sont atteints de déficience auditive grave : acouphènes, voire intolérance aux bruits. Des handicaps qui excluent de la société.

Agnès Rampal, conseillère régionale Paca :

Ce sont des lésions qui viennent très facilement, qui peuvent survenir en une seule écoute. Donc il est vraiment important que les jeunes soient sensibilisés à ce danger. On peut écouter de la musiquer, on peut aller au concert, mais on doit faire attention.


Pour sauver ses tympans, il faut donc adapter son comportement en se protégeant et en diminuant le volume d'écoute. Cette année, 4800 jeunes vont être sensibilisés.

REPORTAGE Pierre-Olivier Casabianca, Frédéric Tisseaux, Pascale Pauron :





Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus