• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Sport-études, une scolarité qui séduit toujours plus d'élèves dans l'Académie de Nice

Les élèves suivent une scolarité normale, à laquelle s'ajoute 12 heures de sport. / © D.DELAHAYE
Les élèves suivent une scolarité normale, à laquelle s'ajoute 12 heures de sport. / © D.DELAHAYE

Pratiquer un sport de manière intensive, tout en poursuivant une scolarité, c'est possible !  Dans l'Académie de Nice, les sections sport-études ont séduit 2.000 élèves, soit un boum de 100% en 6 ans.

Par Catherine Lioult

Comment concilier la pratique d'un sport de manière intensive, et la scolarité ? La réponse est simple : en faisant les deux. Dans l'Académie de Nice, soit les départements du Var et des Alpes-Maritimes, de nombreux élèves âgés de 12 à 18 ans tentent l'expérience et déposent des dossiers. 2000 élèves sont sélectionnés cette année, soit une augmentation de 100% en 6 ans. 
Mais ne vous y trompez pas, il y a de nombreux candidats, et ils ne seront pas tous retenus car il faut un gros mental, avec 12 heures de sport hebdomadaires (natation, water-polo, cyclisme, rugby, ski...)  en plus des cours dispensés chaque matin. 

Virginie Zangarelli, enseignante en mathématiques au lycée Don Bosco  :

Ils sont très courageux, je trouve qu'ils ont un sens de l'organisation qui vient de l'entraînement qu'ils ont régulièrement, et qui leur permet de concilier leur travail scolaire et leur emploi du temps très chargé de sportif .

 


Les nageurs Yannick Agnel, Camille Muffat, Charlotte Bonnet ou encore Clément Lefert, le vététiste Loris Vergier ont été scolarisés au lycée Don Bosco à Nice, avec les résultats que l'on connaît aux JO ou aux championnats du monde de leur discipline. Tous apprendront les valeurs citoyennes, respect d'autrui, rigueur, exigence, avec une taux de réussite au bac de 100%. Ils ne feront pas tous carrière dans le sport de haut-niveau, pas tous !

A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus