Face aux allergies et suite à un décès sur un vol Londres-Nice en 2016, EasyJet ne vendra plus de cacahuètes

La compagnie aérienne britannique EasyJet a annoncé l'arrêt de la vente de cacahuètes à bord de ses avions afin d'aider à protéger les passagers contre les risques d'allergie.
La compagnie aérienne britannique EasyJet a annoncé l'arrêt de la vente de cacahuètes à bord de ses avions suite à un décès en 2016 à Nice.
La compagnie aérienne britannique EasyJet a annoncé l'arrêt de la vente de cacahuètes à bord de ses avions suite à un décès en 2016 à Nice. © VALERY HACHE / AFP
C'est le décès d'une jeune fille à Nice le 17 juillet 2016, après qu'elle se soit sentie mal dans un vol British Airways en provenance de Londres qui a déclanché la décision de la compagnie aérienne. Son décès s'expliquait par une réaction allergique causée par un sandwich acheté chez "Prêt A Manger", dont l'étiquetage a été mis en cause. 

Les risques allergiques ont en effet pris un relief particulier au Royaume-Uni.

"Nous avons arrêté la vente de cacahuètes à bord et nous retirerons les derniers produits contenant des fruits à coque dans les prochains mois", explique la compagnie Easyjet très présente sur le tarmac de l'aéroport de Nice.

Les passagers pourront toutefois continuer à grignoter des cacahuètes durant leur voyage pour peu qu'ils les aient achetées avant de monter dans l'avion.

EasyJet demande toutefois à ses clients allergiques à la cacahuète de le signaler avant de prendre leur vol afin que la compagnie prie les autres passagers de ne pas consommer de fruits à coque à bord de l'appareil.


- Avec AFP
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport nice côte d'azur économie transports aériens