Vous venez de déclarer vos impôts : on vous dit comment ils sont utilisés, au plus près de chez vous, dans le Var et les Alpes-Maritimes

Pour tenter de réconcilier les Français avec l'impôt, le gouvernement a lancé il y a peu une plateforme intitulée "En avoir pour mes impôts". Elle permet de découvrir comment est utilisé l'argent public, au niveau national, mais aussi dans chaque département.

C'est un des piliers du contrat social et pourtant, le constat est alarmant : selon un sondage IFOP publié en mai 2023 pour le site Contribuables associés*, 66% des Français estiment que le montant des impôts et des taxes qu'ils paient est trop important. Moins d'un tiers se déclare satisfait de la qualité des services publics financés par ces impôts.

Si vous faites partie de ce panel de mécontents, alors vous êtes précisément dans la cible que le gouvernement espère atteindre avec le site "En avoir pour mes impôts".

Un site qui se consulte comme on joue aux devinettes. Vous êtes mauvais payeur mais pas mauvais joueur ? Alors c'est parti :

Combien d'élèves du Var et des Alpes-Maritimes ont leur scolarité financée grâce aux impôts ? 

Tous niveaux confondus (de la maternelle au bac), ils sont 354 146 élèves précisément. L'État et les collectivités locales dépensent 2,8 milliards d'euros pour assurer leur scolarité. 

Au-delà du bac, dans nos deux départements, 32,7 millions d'euros sont dépensés pour les APL (aides au logement) versées aux étudiants, 20,6 millions d'euros pour les bourses. 

Combien d'argent public a été utilisé pour la transition écologique dans le Var et les Alpes-Maritimes? 

L'État ne donne pas un chiffre global, mais un exemple concret : l'aide à la réhabilitation des logements pour lutter contre les passoires thermiques, "MaPrimeRenov". 10,8 millions d'euros dépensés dans les Alpes-Maritimes, quasiment autant dans le Var pour un total de 8656 bénéficiaires. 

Quels moyens en plus pour la sécurité et la justice ?

Le site se veut très concret : dans le Var, les impôts ont permis de recruter 5 policiers et gendarmes supplémentaires et 38 nouveaux magistrats et greffiers (on ne sait pas sur quelle période précisément). 

Dans les Alpes-Maritimes, le chiffre n'est pas communiqué

Et pour nos hôpitaux ? 

Dans les Alpes-Maritimes, les 16 hôpitaux publics sont financés par un budget annuel de 1,67 milliard d'euros, et l'Etat s'est engagé à soutenir 5 projets dans le cadre du Ségur de la Santé, pour un montant de 51,5 millions d'euros. 

Cette fois-ci, c'est dans le Var que les données manquent. 

Pas sûr que ces données suffisent à réconcilier les Français avec l'impôt, mais un citoyen bien informé en vaut deux.

*L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 21 au 24 avril 2023.