• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Stations des Alpes du Sud: fréquentation des domaines skiables en baisse de 7%

© F3 CA
© F3 CA

La fréquentation des remontées mécaniques des stations de ski françaises a connu lors de la saison 2014/2015 un recul de 3% par rapport à la précédente, indique ce lundi Domaines Skiables de France (DSF) dans une note de conjoncture faisant office de pré-bilan.

Par @annelehars

Seuls les domaines skiables des Vosges (+36%), du Massif central (+1%) et du Jura (+1%) échappent à cette tendance nationale, évaluée jusqu'au 10 avril en tenant compte de la période "d'intervacances" qui sépare les vacances d'hiver et de printemps. 

Celle-ci est jugée "satisfaisante" pour les domaines skiables ayant bénéficié d'une météo plutôt clémente et d'un enneigement encore correct, précise DSF, qui estime que la fréquentation de ces stations de ski a également été favorisée "par un week-end de Pâques précoce et les vacances des Belges, Anglais et Danois".

Baisse généralisée 

Partout ailleurs, les chiffres sont à la baisse pour l'ensemble de la saison, comme en Isère (-1%), Savoie (-3%), Haute-savoie (-3%), ou dans les Pyrénées (-4%) et les Alpes du Sud (-7%), où la tendance dépasse celle de la moyenne nationale.
Dans les Alpes-du Sud la baisse moyenne est de -9% sur les 4 dernières années.

Le point dans les Alpes-Maritimes :

Le cumul de chiffre d’affaires pour l’ensemble des stations des Alpes-Maritimes, s’élève à 16,7 millions d'euros pour 2014-2015, contre 18 M€ pour l'hiver précédent. Selon le Comité régional du tourisme, cette baisse modérée s’explique par le manque de neige en début de saison et la mauvaise météo le week-end.
Pour les Hôtels et résidences de la zone Montagne des Alpes-maritimes : +10% nuitées réalisées entre décembre et février en comparaison à 2013/14. 

"La bonne tenue du modèle économique des stations et leurs investissements dans la neige de culture et les travaux de pistes ont permis de rattraper un début de saison très difficile et de gommer leur exposition à l'aléa climatique", analyse Laurent Reynaud, délégué général de Domaines Skiables de France.

En revanche, les "très grandes" stations, qui ont "moins souffert du manque de neige en début de saison", selon Domaines Skiables de France, tirent leur épingle du jeu avec un chiffre qui reste stable par rapport à la moyenne des quatre dernières
saisons.
De son côté, la fréquentation des "grandes", "moyennes" et "petites" stations de ski accuse globalement une baisse de 5% en 2014/2015 en comparaison à la moyenne des quatre dernières saisons. (Avec AFP)

A lire aussi

Sur le même sujet

Stéphane Gauberti (06)

Les + Lus