Cet article date de plus de 6 ans

Un loup abattu à Belvédère dans les Alpes-Maritimes

Un loup a été tué dimanche soir dans le cadre d'une battue au grand gibier organisée dans la Vallée de la Gordolasque par des chasseurs de Belvédère.  Les associations de protection de la nature ont demandé à la justice de suspendre des arrêtés préfectoraux autorisant ces battues. 

© AFP/V. Hache
Un loup mâle de 25 kilos a été tué au cours d'une battue au grand gibier organisée par des chasseurs de Belvédère, dans la vallée de la Gordolasque, quartier de Trimenil, dimanche en fin d'après midi. La battue était déclarée, validée par les agents de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS). et a fait l'objet d'un compte-rendu conformément aux exigences administratives. 

Elle se situait dans une zone délimitée par un arrêtée préfectoral du 21 novembre 2013, portant autorisation de tir de prélèvement sur les communes de Roquebillière, Belvédère et Saint Martin-Vésubie,

Trois associations de protection de la nature ont saisi la justice en référé, afin de suspendre les arrêtés préfectoraux autorisant ces battues. 

La préfecture des Alpes-Marimes a pris des arrêtés autorisant les tirs de loup dans des zones très précises.Deux de ces arrêtés ont déjà été annulés par le tribunal administratif suite à la plainte d'associations, au motif que les troupeaux n'avaient pas subi d'attaques significatives dans ces secteurs.  

L'Etat a autorisé cette année le prélèvement de 24 loups. Cinq ont été tués dans les Alpes-maritimes (dont trois par des chasseurs). 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup environnement