• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

L'AS Monaco recrute le milieu de terrain moscovite Aleksandr Golovin

Le joueur russe Aleksandr Golovin arbore fièrement le maillot de l'AS Monaco, son nouveau club. / © AS Moncao
Le joueur russe Aleksandr Golovin arbore fièrement le maillot de l'AS Monaco, son nouveau club. / © AS Moncao

L’AS Monaco annonce la signature du milieu de terrain Aleksandr Golovin en provenance du CSKA Moscou pour 5 ans. Le joueur, qui a brillé pendant la Coupe du monde, était convoité par d'autres clubs.

Par Aline Métais

C'est fait ! Aleksandr Golovin fait partie de l'équipe de l’AS Monaco.
Le club monégasque vient d'annoncer la signature du milieu de terrain russe âge de 22 ans, pour 5 ans.
 

Je suis très heureux de signer à l’AS Monaco. C’est une nouvelle aventure pour moi que j’aborde
avec beaucoup d’ambitions. Je suis maintenant très impatient de rencontrer le staff et mes
nouveaux coéquipiers pour entrer dans le vif du sujet, déclare Aleksandr Golovin.


L'AS Monaco a réussi à débaucher le joueur russe convoité par d'autres grands clubs européens comme Chelsea.
Il aurait déboursé 30 millions d’euros pour le faire venir.

C’est un jeune joueur talentueux, très en vue lors de la Coupe du Monde mais que nous suivons depuis
longtemps. Il possède déjà une solide expérience en première division russe et sur le plan
international, affirme Vadim Vasilyev, vice-président directeur général de l'AS Monaco. 

Champion de Russie en 2016


En trois saisons avec le CSKA Moscou, le milieu de terrain droitier a disputé 113 matchs, dont 23 matchs de Champions
League et Europa League. Il comptabilise 23 sélections avec la « Sbornaïa », la sélection russe, dont il est l’un des plus
grands espoirs. Le Sibérien a été sacré champion de Russie en 2016.
 

Un but et deux passes décisives

Il a aussi contribué au bon parcours de la Russie lors de la Coupe du Monde 2018.
En quart de finale, il a inscrit un but et délivré deux passes décisives.
Ce qui n'a pas échappé à l'oeil des sélectionneurs. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus