La barre des 5 millions d'habitants franchie en région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Ambrosini .

L'INSEE vient de publier les résultats de son dernier recensement. Au 1er janvier 2016, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur comptait un peu plus de cinq millions d’habitants. Entre 2011 et 2016, la population a augmenté de 0,4 % en moyenne chaque année. 

En 2016 la région Provence-Alpes-Côte d'Azur comptait 5 201 928 habitants exactement. Ce qui représente 8% de la population nationale. En dix ans notre région a vu sa population croître avec 206 700 résidents en plus. Une hausse de 0,4% pourtant inférieure à la moyenne nationale (0,5%) selon l'insee.

 

Le département le plus peuplé



En tête, les Bouches-du-Rhône avec 2 019 717 habitants devant les Alpes-Maritimes (1 083 704) et le Var (1 055 821). Marseille a vu sa population augmenter de 11 500 personnes grâce à un nombre de naissances supérieur à celui des décès. Ce résultat compense un solde migratoire négatif : on recense plus de départs que d'arrivées dans la cité phocéenne. Notons que la ville d'Aix-en-provence a gagné près de 3000 habitants.

 

Le département le plus dynamique



Leader dans ce domaine, le Var voit son dynamisme démographique s'accélérer. Entre 2006 et 2011, sa population a progressé en moyenne de 5 500 habitants par an puis de 8 600 habitants sur les années suivantes. Le Var contribue de plus en plus à la croissance démographique régionale essentiellement par un excédent migratoire (plus d'arrivées que de départs). Toulon et Hyères qui ont perdu des habitants entre 2006 et 2011, connaissent un regain d'attractivité.



A l'instar des Bouches-du-Rhône, le Vaucluse (559 014 habitants) est dans la catégorie des départements les plus jeunes de la région avec un nombre de naissances supérieurs à celui des décès. A contrario le département des Alpes-de-Haute-Provence (1620565 habitants) est le seul de la région où les décès sont plus nombreux que les naissances (- 1 200 personnes au total entre 2006 et 2016).

La surprise de ce recensement 

Si dans les Alpes-Maritimes les trois villes les plus peuplées restent Nice, Antibes et Cannes, cette dernière surpasse désormais la ville aux remparts. Ces 5 dernières années, Antibes a perdu 0.4% d'habitants par an. Et même si Nice reste la ville la plus peuplée du département, elle connaît, elle aussi, un déclin de sa population. Entre 2006 et 2016 Nice a perdu 0.1% d'habitants par an.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité