150 postes de policiers créés dans les Bouches-du-Rhône

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mariella Coste

La Préfecture de police décline les affectations par ville suite aux annonces d'Emmanuel Macron, venu défendre sur le terrain sa politique de "sécurité du quotidien". Une bonne nouvelle à surveiller selon le syndicat Alliance. 

En déplacement ce lundi, le Président assure qu'il tiendrait son objectif de 10 000 policiers supplémentaires d'ici 2022, dont 150 à Marseille.
Le communiqué de la Préfecture détaille les futures affectations des fonctionnaires, en reprenant les engagements pris par le ministre de l'Intérieur lors de sa visite en février dernier :
- 17 policiers à Tarascon
- 13 policiers à Martigues
- 11 policiers à Vitrolles/Marignane

Ces renforts s'ajoutent aux 100 fonctionnaires déjà arrivés à la sécurité publique et à la DDSP de Marseille et aux 10 affectés à Arles. 

Pour Rudy Manna, le secretaire départemental du syndicat Alliance, il faut maintenant surveiller ces annonces :

150 policiers en plus, c'est une bonne nouvelle ! Maintenant on les attend pour les compter... Et ces 100 seront-il retranchés des mutations de septembre prochain ? Car s'il y en a 70 qui partent en septembre...

A ce propos, la Préfecture de police précise que ce sont des affectations "nettes", hors éventuels départs (mutations, départs à la retraite...)"
Pour l'instant, le syndicat compte ses collègues arrivés :
- zéro à Tarascon, mais 17 en prévision (c'est énorme, dixit Rudy Manna) 
- 5 à Martigues et 2 à Vitrolles
- 43 déjà arrivés à Marseille,  29 prévus le 10 mai

Accaparé par la gestion de la crise du Covid-19, Emmanuel Macron s'exprime pour la première fois sur le sujet depuis le lancement en février du "Beauvau de la sécurité" qu'il avait annoncé à l'automne en pleine polémique sur les violences policières. Le syndicaliste ne peut s'empêcher de rajouter :

C'est une bonne nouvelle que Macron s'intéresse à nous et parle de nous enfin, dans un petit commissariat de Montpellier à un an de la présidentielle !

Mais rajoute que si les effectifs arrivent ce sera interessant, et qu'on ne peut pas se plaindre...