Arles : un enfant de 4 ans intoxiqué au monoxyde de carbone

Publié le Mis à jour le
Écrit par Louise Beliaeff
Illustration - Une fillette de quatre ans intoxiquée au monoxyde de carbone a été prise en charge par les pompiers à Arles (Bouches-du-Rhône)
Illustration - Une fillette de quatre ans intoxiquée au monoxyde de carbone a été prise en charge par les pompiers à Arles (Bouches-du-Rhône) © LUC NOBOUT/IP3 PRESS/MAXPPP

Une famille de sept personnes a été intoxiquée au monoxyde de carbone mercredi à Arles. Une enfant de 4 ans a dû être transportée dans un caisson hyperbare. Les pompiers mettent en garde face aux risques et rappellent les gestes simples.

Il était 19h30 quand les pompiers des Bouches-du-Rhône sont intervenus dans une maison individuelle à Arles pour secourir une famille de sept personnes intoxiquée au monoxyde de carbone. Une petite fille de quatre ans a dû être transportée en caisson hyperbare.

Des intoxications "encore trop nombreuses, trop récurrentes", estiment les pompiers qui rappelles les informations à connaître et les gestes simples à suivre pour éviter ce type d'incident. 

Inodore, incolore et invisible

Contrairement à ce que pensent 25% des personnes interrogées en Paca, selon l'ARS, le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et invisible lorsqu'il est dégagé par certains appareils de chauffage ou cuisson. Ceux qui fonctionnent au bois, au gaz, au charbon, à l'essence, au fuel ou à l'éthanol. 

Inhalé trop longtemps et si la victime n'est pas soignée rapidement, il peut être la cause de décès. 

Le monoxyde de carbone touche tout le monde mais certaines personnes sont plus sensibles que d'autres. 

"Les enfants, par exemple, ont une fréquence respiratoire plus élevée et inhalent donc un volume plus grand de gaz que les adultes: ils présenteront donc plus rapidement les signes d’une intoxication", précise l'ARS.

3 signes qui doivent alerter

  • Lors d’une faible exposition, vous pouvez ressentir des maux de tête et des nausées
  • Lors d’une exposition moyenne, les maux de tête persistent et s’accompagnent de vertiges, étourdissements et vomissements. Vous pouvez également vous sentir ensommeillé et avoir un pouls rapide
  • Lors d’une exposition importante : vous vous sentez très faible, vous perdez connaissance ou convulsez. Vous devez contacter immédiatement les secours au 18 ou 11

5 réflexes en cas de soupçon d'intoxication

  • Évacuez l’habitation et ouvrez en grand toutes les fenêtres et portes pour aérer
  • Éteignez l’ensemble des appareils de cuisson ou de chauffage
  • Prévenez les secours en composant le 18 ou le 112
  • Ne retournez pas dans les lieux avant l’autorisation des secours
  • Vérifiez avec un professionnel l’installation avant de remettre en marche vos appareils

8 gestes pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone

  • Entretenez régulièrement tous vos appareils de chauffage ou cuisson
  • Aérez quotidiennement votre habitation
  • Vérifiez que rien n’encombre les grilles de ventilation
  • Ramonez deux fois par an votre cheminée, poêle et insert conformément à la loi
  • Conformez-vous aux modes d’emploi des appareils
  • Installez un détecteur de monoxyde de carbone
  • Un groupe électrogène doit être utilisé uniquement à l’extérieur
  • Coupez toujours le contact de votre véhicule lorsque celui-ci est garé dans un garage (privé ou public)

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.