Cet article date de plus de 5 ans

Aubagne : le doyen de la Légion honoré

François Monarcha, 97 ans, a été désigné pour porter la main de bois du Capitaine Danjou, tombé en 1863 lors de la bataille de Camerone (au Mexique).Cette bataille a été le point de naissance de la Légion étrangère. Une cérémonie commémorative est prévue ce 30 avril à la maison-mère à Aubagne.  

Un honneur suprême pour l'adjudant-chef François Monarcha : 
à presque 98 ans, c'est à lui que revient de porter le coffret contenant la prothèse en bois du Capitaine Danjou, 
tombé sur le champ de bataille il y a 152 ans à Camerone, au Mexique.
Un honneur suprême pour l'adjudant-chef François Monarcha : à presque 98 ans, c'est à lui que revient de porter le coffret contenant la prothèse en bois du Capitaine Danjou, tombé sur le champ de bataille il y a 152 ans à Camerone, au Mexique. © France 3 Provence-Alpes
C'est une date clef dans l'histoire de la Légion étrangère : chaque 30 avril, on célèbre la bataille de Camerone qui s'est tenue au Mexique en 1863.
Les héros de ce combat sont honorés dans tous les régiments et par toutes les amicales de la Légion. A cette occasion est lu le récit « officiel » du combat de Camerone. L'idée du « serment de Camerone » est là pour rappeler le courage et la détermination des légionnaires et le respect à la parole donnée accomplie jusqu'au sacrifice suprême. Chaque année depuis 1906, sur le front des troupes qui présentent les armes, est lue l'inscription du monument.

Une main symbolique

Le Capitaine Danjou est mort sur le champ de bataille, il portait en guise de main une prothèse en bois. Symboliquement, c'est cette main, conservée dans une crypte interdite au public (sur le site du musée de la Légion étrangère à Aubagne) qui est exposée à chaque défilé du 30 avril. 

Cette année, l'honneur suprême de porter le coffret contenant cette "main" du Capitaine Danjou revient à un habitant de Trets....le doyen de la Légion.... l'adjudant-chef François Monarcha, 97 ans. Un honneur suprême pour cet homme extrêmement humble qui a déjà, dans sa longue carrière, assisté à 70 commémorations de la bataille de Camerone.

durée de la vidéo: 02 min 20
Reportage de Noémie Dahan et Laurent Esnault

Toute une vie sous les drapeaux

Né en Pologne en 1917, François Monarcha s'est engagé à l'âge 20 ans. Il a rapidement été nommé caporal puis sergent. L'Algérie, l'Afrique, la deuxième guerre mondiale puis la libération de la France...Toute une vie sous les couleurs du drapeau français. A bientôt 98 ans, François Monarcha est désormais inscrit à jamais dans le grand livre de l'histoire de la Légion.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée hommage histoire