Bouches-du-Rhône : les pompiers appellent à la prudence face au risque d'incendies sévère

Publié le

Les départs de feux se multiplient dans les Bouches-du-Rhône. Les pompiers appellent la population à la prudence dans un contexte de risque "sévère" d'incendie.

A un mois de l'été, les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône sont sur le qui-vive. 

Le risque d'incendie est jugé "sévère",  indique le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) 13 dans un communiqué. 

"Alors que les incendies se sont multipliés ces derniers jours en région PACA, les Pompiers13 appellent à la plus grande vigilance et mettent en garde face au risque d'incendies qui se poursuit".

Fortes chaleurs et sécheresse précoce

La région, qui subit actuellement une vague de forte chaleur, est confrontée un "épisode de sécheresse précoce". Le déficit de précipitations est de 60 % depuis le mois de janvier dans le département des Bouches-du-Rhône. Il pourrait atteindre 70 % sur certains secteurs comme Marignane, précise le Sdis 13.

"La persistance des températures élevées couplée avec des effets de vents favorisent les départs de feu, soulignent les pompiers.

"L’effet de foehn qui entraîne une modification de l’air au contact d’un relief, provoque un réchauffement et une baisse de l’humidité. L’hygrométrie est inférieure à 40% à l’ouest du département et devrait encore chuter aux heures chaudes de la journée", expliquent-t-ils encore.

11 vigies et 650 pompiers en alerte

Un dispositif préventif et de coordination consacré à la surveillance des massifs a été mis en place. 11 vigies sont actuellement armées et des groupes feu de forêt sont pré-positionnés dans les casernes.

Au total, plus de 650 sapeurs-pompiers du département des Bouches-du-Rhône sont prêts à intervenir en cas de nécessité.

Les Pompiers13 appellent à la vigilance et rappellent les comportements écoresponsables nécessaires à la protection de chaque citoyen :

  • Ni feu, ni barbecue sauvages
  • Pas de cigarettes ou de mégots jetés
  • Pas de travaux sources d’étincelles

Un feu de forêt sur deux est la conséquence d’une imprudence humaine.