• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Comment prévenir les risques de noyade d’un jeune enfant dans une piscine privée

Un court instant d'inattention et le drame peut arriver. / © ARNASSAN/MaxPPP
Un court instant d'inattention et le drame peut arriver. / © ARNASSAN/MaxPPP

La noyade est la première cause de mortalité par "accident de la vie courante" chez les moins de 25 ans. En été, chez les moins de 6 ans, la majorité des noyades suivies de décès ont lieu en piscine privée. Ces drames pourraient être évités.

Par Annie Vergnenegre

La noyade est la première cause de mortalité par accident chez les moins de 25 ans a rappelé Santé Publique France dans sa dernière étude. Les noyades en piscine, qui surviennent en grande majorité en piscine privée familiale, concerne principalement des enfants de moins de 6 ans. 

"On était dans la piscine et on discutait avec des amis. Je ne sais pas pourquoi, je me suis retourné et j'ai vu mon jeune fils sur le ventre, la tête dans l'eau, il ne bougeait plus", témoigne ce jeune père choqué, qui heureusement s'est retourné à temps.

Vigilance de tous les instants

Quand plusieurs adultes sont au bord d'un bassin, chacun pense que l'autre garde un oeil sur les plus petits. Les accidents arrivent parfois ainsi.

Dans les trois quarts des cas de noyades des enfants de 2 à 4 ans, les parents sont à moins de 20 mètres de la piscine mais font autre chose.

Voici un rappel des consignes de sécurité à respecter.

Avec un enfant, c'est une surveillance de tous les instants. Pas le temps d’aller répondre téléphone. Quelques minutes suffisent pour que le drame survienne.

Toujours prévoir à portée de main une perche ou une bouée et son téléphone portable.

Quelques minutes suffisent

Un jeune enfant peut se noyer dans quelques centimètres d’eau en quelques minutes. Il suffit d’une petite quantité d’eau inhalée pour inonder ses voies respiratoires.

Il est indispensable de mettre des brassards au jeune enfant et lui apprendre à les garder même pour s’amuser hors de l’eau autour du bassin.

Les maillots avec bouée intégrée offrent de ce point de vue une plus grande sécurité. Un ballon flottant dans l’eau ou tout autre objet peut attirer l’enfant qui risque de tomber dans l’eau en voulant l’attraper.

Tuto en ligne

Le ministère des sports a mis en ligne des courts tutoriels à destination des parents. L'objectif est de permettre aux enfants qui ne savent pas encore nager d'acquérir une aisance dans l'eau.

Dans cette première vidéo de la série, il est par exemple expliquer comment Gaspard s'acclimate à cet environnement : 

Dispositif de sécurité obligatoire

La réglementation des piscines privées enfouies de plein air impose depuis 2004 un dispositif de sécurité homologué : une barrière, une alarme ou un abri ou une bâche. 

►la barrière doit être élevée d'au moins 1,10 mètre et munie d’un portillon
►l’alarme sonore doit être placée à la surface de l'eau ou autour du bassin
►la bâche doit couvrir entièrement le bassin
►l’abri de piscine doit être entièrement fermé

Pour les piscines gonflables ou hors sol, pensez à retirer l’échelle pour la rendre inaccessible à l’enfant.

Connaître les gestes d’urgence

► si la victime est consciente et respire : la sécher et la recouvrir d'une couverture.
► si la victime est inconsciente et respire : basculer la tête en arrière pour dégager les voies aériennes et mettre l'enfant en position latérale de sécurité, allongé sur le côté et contacter les secours d’urgence : SAMU (15), Pompiers (18) ou le 112.
►si la victime est inconsciente et ne respire plus, l'allonger sur le dos, et pratiquer immédiatement un massage cardio-pulmonaire, sans interruption jusqu’à l’arrivée des secours. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Enrico Macias

Les + Lus