Covid 19 : la circulation du virus en forte hausse chez les moins de 15 ans en Paca

Alors que les prémices d'une huitième vague de Covid-19 sont visibles au niveau national, la circulation virale en Paca reste stable, excepté chez les moins de 15 ans, selon l'agence régionale de santé.

Il y a environ 17.000 cas de contamination par jour en moyenne chaque jour en France. Selon les dernières données de Santé Publique France, le nombre de contaminations a bondi de 33% en une semaine. 

Le nombre de tests réalisés est également en augmentation depuis deux semaines. Le taux d'incidence a progressé, passant de 165,7 à 178,2 cas pour 100.000 habitants en sept jours. Il augmente en particulier chez les moins de 10 ans. 

Cette hausse a démarré peu avant la rentrée scolaire et s'est ensuite accentuée.

Un taux de positivité en baisse

En Paca, contrairement à la dynamique nationale, la circulation virale s'est stabilisée. Le taux de positivité régional continue de baisser (13,9 % contre 15,0 % la semaine précédente).

Le taux d'incidence reste stable, avec var193 nouveaux cas pour 100.000 habitants contre 189 la semaine passée.

Le nombre de tests effectué est en légère hausse, 70.871 contre 64.720 la semaine dernière. A noter toutefois, les nouvelles admissions en hospitalisation conventionnelle ou en soins critiques sont en baisse, et la proportion des admissions en urgence pour Covid-19 est faible.

En revanche, la tendance d'une forte augmentation virale chez les moins de 15 ans se confirme au niveau régional. 

Nous allons avoir une huitième vague, donc il faut être vigilant.

François Braun, ministre de la Santé

BFMTV

Vendredi 9 septembre, le ministre de la Santé François Braun a annoncé sur le plateau de BFMTV l'arrivée d'une nouvelle vague de l'épidémie et appelé à la "responsabilité" de chacun en continuant à respecter les gestes barrières.

Santé Publique France rappelle l'importance d'une vaccination à jour contre le Covid-19, notamment la seconde dose de rappel chez les personnes à risque, ainsi que l'isolement en cas de test positif et/ou en cas de symptômes.

Le variant Omicron BA5, sous-variant d'Omicron, est toujours majoritaire en France, représentant 95% des tests de dépistage.