Covid-19 : la pression sur les réanimations continue, notamment dans les Bouches-du-Rhône

Publié le Mis à jour le
Écrit par PG
Un infirmier mobilise les membres d'un patient de 47 ans plongé dans un coma artificiel
Un infirmier mobilise les membres d'un patient de 47 ans plongé dans un coma artificiel © Xavier SCHUFFENECKER / FTV

Selon Olivier Guérin, membre du Conseil Scientifique, la situation sanitaire s’améliore dans les Alpes Maritimes mais se dégrade dans les Bouches-du-Rhône. Il sera l'invité de l'Avant-JT à 18h30 ce mardi soir, avec Renaud Muselier. 

Comme pour les 16 départements déjà reconfinés, de nouvelles mesures sanitaires pourraient bientôt être envisagées en Paca, et notamment dans les Bouches-du-Rhône. 

C'est en tout cas l'inquiétude du Docteur Olivier Guérin, nouveau membre du Conseil Scientifique, qui s'exprimait samedi 20 mars dans les colonnes de Nice Matin : "D'autres départements ou régions vont probablement connaître dans les prochaines semaines des mesures de restriction similaires à celles mises en place dans 16 départements".

Dans la région Paca, 1511 personnes sont actuellement hospitalisées pour covid-19 (données ARS du 22 mars), c'est 51 personnes qu'au point précédent. 

Un taux d'occupation des lits de réanimation supérieur à la 1ère vague

En réanimation, si la pression se relâche dans les Alpes Maritimes, avec 14 sorties, elle s'accélère par contre dans les Bouches-du-Rhône : 13 personnes ont été admises en réanimation ou en soins intensifs dans le week-end. 

Au total, le taux d'occupation des lits de réanimation est de 92,1% dans les Bouches-du-Rhône. Il vient de dépasser le niveau de la 1ere vague de mars 2020, mais reste encore légèrement inférieur à celui de la 2ème vague, en novembre dernier. 

Un taux d'incidence en baisse dans le 06, en augmentation dans le 13. 

Véritable indicateur de la situation épidémiologique, le taux d'incidence (nombre de cas positifs sur 100.000 habitants) reste stable dans la région : il était de 336 cas la semaine du 8 mars, contre 333 la semaine précédente. 

En revanche, l'Agence Régionale de Santé constate une forte diminution des cas dans les Alpes Maritimes, avec un taux d'incidence de 449, la semaine du 8 mars, contre près de 600 il y a un mois. 

Dans les Bouches-du-Rhône à l'inverse, le taux d'incidence est en légère augmentation depuis deux semaines. Une tendance qui se confirme dans les autres départements de la région. 

Des données qui pourraient conduire le gouvernement à prendre de nouvelles mesures sanitaires dans notre région, à l'image des 16 départements français qui vivent déjà un confinement léger depuis ce week-end.  

Premiers éléments de réponse à l’issue d’un conseil scientifique qui se tient aujourd’hui avant la traditionnelle conférence de presse de Jean Castex jeudi. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.