Fos-sur-Mer : feu de pylône électrique, RTE porte plainte pour acte de malveillance

Mercredi 22 janvier, vers 23 heures, les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône sont intervenus sur un feu de pylône électrique à haute-tension. La société RTE a déposée une plainte pour acte de malveillance.
A Aix, 46 pompiers sur 120 sont en arrêt maladie
A Aix, 46 pompiers sur 120 sont en arrêt maladie © France 3 Provence Alpes
Mercredi soir, il était 23 heures, lorsque les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône ont été mobilisés sur un feu de pylône électrique sur la commune de Fos-sur-Mer. Ce pylône supporte des lignes haute-tension de 63.000 volts.

Au niveau de ce pylône, les lignes électriques passent du souterrain à l'aérien et sont recouvert d'une gaine. "Ce sont les gaines qui ont brûlé ", précise un sapeur-pompier.

Il n'y a eu aucun blessé. Cette ligne à haute-tension alimente la zone du terminal méthanier. "Il n'y a pas eu de conséquence sur la zone portuaire, des groupes électrogènes ont aussitôt pris le relais pour alimenter le site", indique la RTE (Réseau de transport électrique).

La RTE considère qu'il s'agit d'un acte volontaire et a déposé une plainte auprès du commissariat de Martigues, pour acte de malveillance.

Une enquête est en cours pour déterminer l'origine de l'incendie.

Tôt, ce matin, près de 40.000 foyers ont été privés d'électricité en Loire-Atlantique et dans le Maine-et-Loire. Selon RTE, ces incidents seraient des actes de malveillance liés au mouvement social contre la réforme des retraites (comme en décembre dans la région nantaise).

L'entreprise affirme avoir constaté des intrusions dans ses installations. Là encore, elle a décidé de porter plainte.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers incendie police société sécurité