Lançon-de-Provence : quatre ans de prison dont deux ans ferme pour le chauffard

Le 8 mars 2016, Benjamin 21 ans était mortellement fauché au guidon de sa moto à Lançon-de-Provence. Le conducteur qui avait pris la fuite, a été condamné ce mardi à 4 ans de prison dont deux ferme mais "aménageables" par le tribunal correctionnel d'Aix. Insuffisant pour la famille de la victime.

Le procès avait eu lieu le 13 mars dernier, presque deux ans jour pour jour après l'accident. La famille de Benjamin... ses amis...  tous étaient là pour faire face au chauffard qui a renversé et tué le jeune homme de 21 ans ce 8 mars 2016.

La justice a trahi la mémoire de mon fils

A la lecture du jugement, Isabelle Citrate, mère de Benjamin, a laissé éclater sa colère.

En effet, le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence a condamné le prévenu à quatre ans de prison dont deux ans ferme "aménageables". Aucun mandat de dépôt n'ayant été ordonné à son encontre, il est donc ressorti libre de l'audience.

Et c'est bien ce qui attriste et déçoit la famille de Benjamin, elle qui réclamait une peine exemplaire contre cet homme. 

Fauché à 21 ans

Les faits ont eu lieu le 8 mars 2016... sur cette route départementale entre Saint-Chamas et La Fare-les-Oliviers... Au guidon de sa moto... Benjamin est violemment heurté par une voiture qui venait de s'engager... son conducteur prend d'abord la fuite avant de revenir sur les lieux de l'accident une heure après.

Mobilisation contre les délinquants de la route

A l'appel du collectif "Justice pour les victimes de la route", une manifestation nationale aura lieu le 13 juin 2018, place Vendôme à Paris. L'association appelle à un durcissement des peines contre les délinquants de la route. Elle en appelle aujourd'hui au Président de la République, Emmanuel Macron.



L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité