Marignane : la ministre de la Défense présente le "Guépard", le nouvel hélicoptère Airbus des armées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ludovic Moreau

Dans le hall du constructeur Airbus Helicopters, à Marignane, la ministre de la Défense, Florence Parly, a présenté lundi 27 mai le "Guépard", le nouvel hélicoptère destiné aux différents corps d'armées : Terre, Air et Mer.

La loi de programmation militaire (LPM) avait prévu le lancement du nouvel hélicoptère interarmées léger (HIL) pour 2022.

Ce lundi 27 mai, dans le hall du constructeur européen Airbus Helicopters, à Marignane, la ministre de la Défense, Florence Parly, est venue présenter ce nouvel appareil et annoncer l'anticipation de son lancement.
 

Le "Guépard"

Les militaires l'ont baptisé "Guépard". Le futur hélicoptère H160M équipera les trois corps d'armées (Terre, Air et Mer) à partir de 2026. Dans le cadre du programme HIL, cet appareil polyvalent est destiné à remplacer cinq hélicoptères vieillissants, dont les célèbres Alouette 3, Gazelle et Dauphin.

Le lancement des chaînes de construction du "Guépard" par Airbus Helicopters est prévu en 2021. Cet appareil "modulaire" par conception, élaboré à partir du modèle H160 civil, permettra de réaliser des missions multiples : infiltration de commandos, lutte anti-navire, interception aérienne, appui-feu et même secours et assistance.

L'anticipation du lancement de cet appareil est un contrat gagnant-gagnant avec Airbus Helicopters. En devançant la loi de programmation militaire, on évite les coûts de maintenance, devenus très importants, des anciens appareils,

a expliqué Florence Parly, ministre de la Défense.
Sur le seul site de Marignane, la construction de ce nouvel Hélicoptère "Guépard" a aussi un premier impact, économique. Il représente 2.000 emplois directs.
Hélicoptère Armée France