Affaire José Anigo : Jean-Luc Barresi remis en liberté sous contrôle judiciaire

L’agent de joueurs, Jean-Luc Barresi va être remis en liberté sur décision jeudi de la cour d'appel d'Aix-en-Provence. Il est incarcér pour une affaire d'extorsion de fonds, liée notamment à l'ancien directeur sportif de l'OM, José Anigo, et à l’arrivée d'un joueur de foot à Lille.
Jean-Luc Barresi en 2014.
Jean-Luc Barresi en 2014. © MERCIER Serge/MaxPPP
Les avocats de Jean-Luc Barresi ont obtenu la remise en liberté de leur client ce jeudi, avec placement sous contrôle judiciaire, après le versement d'un cautionnement de 75.000 euros.

Mis en examen le 2 octobre pour extorsion en bande organisée, association de malfaiteurs et blanchiment aggravé, l'ancien agent de joueurs avait été placé en détention provisoire dans un dossier d'extorsion impliquant une bande de jeunes malfaiteurs, des figures du milieu marseillais et José Anigo, ancien entraîneur et manager de l'Olympique de Marseille.

 
Domicilié à Doubaï, Jean-Luc Barresi, 60 ans, est présenté comme un membre du grand banditisme marseillais. Il est mis en cause sur son rôle présumé d'entremetteur joué auprès d'un patron de boîte de nuit qui était dans l'attente de toucher une forte commission liée au transfert du jeune footballeur marseillais Isaac Lihadji vers l'équipe de Lille.
Il conteste les faits qui lui sont reprochés.

José Anigo, l'ancien directeur sportif de l'OM est poursuivi dans cette même affaire pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime. Il est libre sous contrôle judiciaire. 15 autres personnes ont été mises en examen dans ce dossier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société football sport om