• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Bouches-du-Rhône : Martine Vassal renonce à subventionner le Cercle des Nageurs de Marseille

La présidente LR du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal. / © BORIS HORVAT / AFP
La présidente LR du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal. / © BORIS HORVAT / AFP

La présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône a annoncé mercredi soir sur les réseaux sociaux qu’elle renonçait à subventionner le Cercle des Nageurs de Marseille (CNM) à hauteur de 1,8 millions d'euros, après une levée de boucliers de l'opposition.

Par GB / France 3 Provence-Alpes

24 heures après la révélation de la conseillère départementale EELV Michèle Rubirola, Martine Vassal renonce à subventionner les travaux de vestiaires et de douches de ce club privé au statut associatif.

Au-delà de l'annonce, la présidente LR du département en profite pour régler ses comptes avec ses détracteurs.
 
Sur son compte Twitter, Martine Vassal indique que cette subvention était issue d'un "accord passé, dès 2014, par la majorité socialiste de l’époque (…) à laquelle Monsieur Benoit Payan appartenait", non sans égratigner au passage l'élu de l’opposition.
"Aujourd’hui, ses amis et lui cherchent à surfer sur l’actualité et se déjugent en se livrant à une tentative honteuse de récupération politicienne", écrit-elle.

Pour autant la sénatrice PS des Bouches-du-Rhône, Samia Ghali, a salué une décision "juste et raisonnable".
Benoit Payan lui ne lâche rien. Dans la foulée de la déclaration de Martine Vassal, le président du groupe socialiste de la Ville de Marseille, dénonce la proposition d'une nouvelle subvention, cette fois de 115 000 euros "pour un déjeuner organisé pour des "clubs d’affaire"".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les gilets jaunes évacués du péage de Bandol par les forces de l'ordre

Les + Lus