Ferrari, Mercedes et montres Rolex : ces biens confisqués à des criminels mis aux enchères à Marseille

Une vente aux enchères est organisée ce mercredi 5 octobre à Marseille, au Palais du Pharo. Les 205 biens proposés ont été confisqués à des délinquants, condamnés ou soupçonnés dans une affaire. L'argent récolté sera reversé à l'État.

Voitures, scooters, montres de luxe, bijoux aux mille diamants... voici les lots que les acheteurs peuvent retrouver pendant une vente aux enchères, ce mercredi 5 octobre, à partir de 13 h 30, au Palais du Pharo, à Marseille.

Ces biens ont été confisqués à des délinquants, certains sont des trafiquants de drogue. Ils sont soit condamnés, soit uniquement soupçonnés.

En tout, 205 lots sont mis en vente. Deux Ferrari, une Porsche, des Mercedes, mais aussi des sacs Louis Vuitton, des chaussures dernières cri ou encore une panoplie d'appareils électroniques seront proposés dans la salle de vente aux enchères. Une collection importante de montres de luxe, des Rolex, Cartier, Breitling et autres, sont aussi sur la liste.

Les produits sont vendus avant même qu'une décision de justice ne soit rendue. "Le but est d'intervenir très vite et d'éviter que l'État ne perde de l'argent. Par exemple, lorsqu'on vendait une Ferrari avant, on pouvait attendre 4-5 ans et elle perdait de la valeur. L'État devait payer en plus un garagiste", explique Alain Caumeil, directeur de la Direction nationale d'interventions domaniales (DNID).

Si la personne est innocentée, il faudra lui restituer la valeur de son bien. "C'est pour cela qu'il est nécessaire de vendre le mieux possible", rajoute-t-il.

Pour Alain Caumeil, cette vente de biens confisqués, est une façon de montrer qu'il n'y a pas d'impunité. "Une peine de prison n'émeut pas ces délinquants. Mais quand on touche à leurs biens, ça les fait un peu plus réagir."

L'argent sera reversé à l'État

Cette vente est organisée en partenariat avec le ministère de la Justice pour le compte de l'Agrasc (Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués). L'argent récolté servira au budget de l'État, mais aussi aux fonds de lutte contre les addictions et fonds pour les aides aux victimes.

La salle de vente pourra accueillir 250 personnes maximum. Elle se déroulera en simultané en distanciel sur le site de l'Hôtel Drouot. Il est nécessaire de s'inscrire avant le 5 octobre.

L'évènement est organisé en lien avec la création d'une antenne de l'Agrasc à Marseille. Une vente aux enchères similaire sera également organisée à Lyon la veille.

Selon le rapport de l'Agrasc de 2021, l'État a pu récupérer 484 millions d'euros sur ces biens confisqués à des criminels et délinquants, une hausse de 200 millions en un an.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité