Football : l'autre club marseillais engagé en Coupe de France

Entraînement du 18/01/2020, de l'Athlético Marseille avant le 16e de finale de la coupe de France contre Rennes. / © GEORGES ROBERT/Max PPP
Entraînement du 18/01/2020, de l'Athlético Marseille avant le 16e de finale de la coupe de France contre Rennes. / © GEORGES ROBERT/Max PPP

 Historiquement connu sous le nom de GS Consolat, l'actuel Athlético Marseille (N3) fait de nouveau parler de lui pour son parcours en Coupe de France. Ce dimanche à 17h15, ils jouent aussi un 16e de finale contre Rennes (L1). Rêvant de creer l'exploit au stade Parsemain de Fos-sur-Mer.
 

Par Michel Aliaga et Sidonie Canetto

Depuis le tirage et l'annonce de l'adversaire, rien n'est laissé au hasard dans le club des quartiers nord. 

L'entraîneur et ses adjoints étudient Rennes à la vidéo, les coups de pieds arrêtés, l'éventuelle séance des tirs au but, tout est préparé minutieusement pour essayer de passer de l'ombre à la lumière.

Sans complexe

 L'athlético est en national 3, la cinquième division, mais pas question de nourrir le moindre complexe, face au 3ème de la Ligue 1. Il faut jouer le coup à fond.

" Il faut beaucoup d'humilité, beaucoup de respect, mais aussi beaucoup de convictions. On sait qu'on est en National 3, mais ces matches-là comme je dis à mes joueurs, et je vais le leur répéter encore une fois, sur 10 matches, on ne gagnera pas 9 fois, mais on peut en gagner un et certainement dimanche" explique Farid Fouzari, entraîneur de l'Athlético Marseille.

Prendre du plaisir

Les joueurs sont conscients de leurs forces, ils ont battu Rodez une ligue 2 au tour précédent.

Leur directeur sportif, Mamadou Niang, ancien joueur de l'OM, buteur Olympien lors du dernier titre de champion de France (2010), leur demande de croquer à pleines dents cette chance de jouer un match de gala.

"Si on joue avec les qualités qui sont les nôtres, qui sont la solidarité, l'envie et la détermination et bien, on peut essayer de gêner cette grosse équipe de Rennes. Mais le plus important déja, c'est de prendre du plaisir, de profiter un maximum" détaille Mamadou Niang, Directeur sportif  de l'Athlético Marseille.

Ambiance détendue

À l'entraînement au stade de la Martine au pied de l'hôpital nord, les joueurs continuent de se taquiner comme avant n'importe quelle autre échéance. 

Bien que cette semaine soit particulière, plus médiatisée. 

Aucune pression sur les épaules, le club marseillais semble détachée de l'événement. 

Les joueurs ont même rêvés du scénario idéal :

"0 - 0 à la 87ème, but d'un de nos attaquants qui nous permettra de nous qualifier et de fêter notre victoire avec le public", raconte amusé Salimou Mramboini,Capitaine de l'Athlético Marseille.

Rien à perdre, tout lâcher, c'est le credo de l'Athlético : "courir vers l'exploit sans regret".

Et tout le club marseillais espère que le public viendra nombreux pour assister à l'exploit et soutenir son autre équipe marseillaise de foot.

Coup d'envoi de cette rencontre ce dimanche à 17h15 au stade Parsemain de Fos-sur-Mer.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus