EN IMAGES. Grève contre la réforme des retraites : les slogans les plus originaux de la manifestation

Entre 40 000 et 205 000 manifestants se sont mobilisés dans les rues de Marseille, mardi, pour lutter contre la réforme des retraites. Des centaines d'affiches et de pancartes ont été brandies, certaines d'humour, d'autres avec ironie.

Une participation impressionnante. La deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites a mobilisé, mardi 31 janvier, 205 000 manifestants à Marseille, selon les syndicats. La préfecture a estimé, elle, qu'il y avait seulement 40 000 personnes dans les rues de la cité phocéenne.Parmi les manifestants, bon nombre d'entre eux brandissaient des pancartes. Sur certaines, on pouvait lire des messages symboliques, sur d'autres des jeux de mots avec parfois une pointe d'ironie.

Découvrez les slogans qui ont attiré l'œil de notre journaliste, Louise Beliaeff, accompagnée sur place de Juliette Ledrich.

Une manifestante a fait un jeu de mots avec le nom de la Première ministre, Élisabeth Borne.

D'autres ont exprimé leur lassitude, notamment face à la précarité.

Une femme a brandi une pancarte, faisant référence à Mai-68, un mouvement de contestation politique et social entre mai et juin 1968. À l'époque, 10 millions de Français et Françaises manifestaient dans les rues, avant la négociation des accords de Grenelle. Pendant plusieurs semaines, le pays a été paralysé. Les manifestants s'opposaient au gouvernement et demandaient plus de libertés et égalités entre les hommes et les femmes.

Enfin, la rédaction a repéré une pancarte qui faisait référence à Timothée Chalamet, le célèbre acteur international et idole des plus jeunes.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité