Grève contre la réforme des retraites : mobilisation en hausse, présence des étudiants... ce qu'il faut retenir de la deuxième journée de manifestation

De Marseille à Nice, d'Avignon à Gap... la deuxième journée d’action contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement, ce mardi 31 janvier, a mobilisé largement en Provence-Alpes et Côte d'Azur.

C'est maintenant l'heure des comptes. Un à deux millions de personnes étaient descendues dans la rue le 19 janvier pour manifester contre la réforme des retraites. Les syndicats espèrent faire au moins aussi bien mardi 31 janvier, avec quelque 284 manifestations annoncées partout en France. Le bilan global est attendu en fin de journée.

Réforme des retraites : cliquer ici pour actualiser ce direct et suivre toutes les infos en temps réel

  •  Derniers chiffres des manifestants à Nice 

Selon Gérard Ré secrétaire général de l’UD CGT 06, "il a eu 25 000 manifestants à Nice. Des personnes qui pour certaines à cause de la fermeture de la Promenade des Anglais par la préfecture une heure avant la manifestation ont eu des difficultés à y accéder, des bus venus de l'ouest du département non pas pu venir manifester. Je pense que cela fait 3 000 de plus que la dernière fois."

Selon lui, le mouvement a rassemblé 28 000 personnes dans la rue. À noter, la présence cette fois de jeunes. Lycéens et étudiants étaient mobilisés, notamment derrière les organisations représentatives.

Mais l'ampleur du mouvement du côté de la jeunesse reste à ce stade "difficile à évaluer."

  • 14 h 30 - 40 000 manifestants à Marseille selon la préfecture de police

40 000 personnes ont manifesté à Marseille ce mardi 31 janvier, indique la préfecture de police des Bouches-du-Rhône à France 3 Provence-Alpes. Ils seraient 3 500 à avoir battu le pavé à Arles selon la même source. Le 19 janvier, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône avait annoncé quelque 26 000 manifestants dans les deux cortèges marseillais. Ils étaient 140 000 selon les manifestants.

  • 12 h 50 - 205 000 manifestants à Marseille selon la CGT

Alors que la tête du cortège arrive à la Porte d'Aix, la CGT annonce le chiffre de son comptage : selon l'organisation syndicale, quelque 205 000 personnes participent à la manifestation à Marseille. La CGT annonce également 4 000 manifestants à Arles et 20 000 à Avignon.

  • 12 h 20 - Plus de monde à Draguignan

À Draguignan, la manifestation rassemble plus de monde que la dernière fois. Ils seraient 2 700 personnes selon la police dans la rue. Selon la CGT, ils seraient 4 000.

  • 12 h - Une marée humaine avenue Jean Médecin à Nice

Il y aurait au moins 25 000 manifestants à Nice selon Force ouvrière. Le cortège est à cette heure avenue Jean Médecin. Selon les forces de l'ordre, ils seraient 7000.

Perturbations à l'aéroport Nice Côte d'Azur : Le mouvement social se traduit aussi ce mardi matin par d'importants retards, parfois supérieurs à 45 minutes. 18 rotations y sont annulées sur environ 90 prévues habituellement.

Tramway : les trois lignes de tramway sont à l'arrêt, ainsi qu'au moins 25 lignes de bus de l'agglomération. 

Les femmes sont nombreuses dans les rangs des manifestants. Toutes craignent que les inégalités ne continuent de se creuser.

  • 11 h 30 - Marseille :

Selon les syndicats, quelque 100 000 personnes défilent dans le cortège à Marseille. Celui-ci s'est élancé peu avant 11 h du Vieux-Port, en direction de la Porte d'Aix.

  • 10 h 50 - Nice : l'accès à la manifestation contrarié

De nombreux manifestants dénoncent le fait de ne pouvoir accéder facilement au rassemblement de Nice. En effet, la mairie et la préfecture ont fait fermer la Promenade des Anglais depuis 10 h au niveau de Gambetta. Il est donc impossible de venir rejoindre les rangs pour les volontaires.

  • 10 h 35 - Suivez la manifestation à Marseille en direct

Notre journaliste Louise Beliaeff, accompagnée de Juliette Ledrich, suit la manifestation de Marseille pour France 3 Provence-Alpes. Suivez son live ici :

  • 10 h 30 - La manifestation s'élance à Avignon

C'est dans une ambiance bon enfant que le cortège de la manifestation à Avignon s'est élancé depuis le pont Saint-Bénézet.

  • 10 h 20 - A Nice, les manifestants se rassemblent

Les premiers manifestants ont rencontré beaucoup de difficultés pour accéder au lieu de départ du rassemblement sur le Théâtre de verdure car il est impossible d'aller sur la place Masséna à cause du carnaval et de ses préparatifs. La Promenade des Anglais est fermée chaussée Sud et la grève des bus et des trains perturbent l'arrivée sur ce parcours.

  • 10 h 00 - Le parcours de la manifestation à Marseille

Pour cette nouvelle journée de mobilisation, les syndicats appellent au rassemblement sur le Vieux-Port, au bas de la Canebière, à 10 h 30. Deux autres points de départ sont également prévus, à la même heure : rue de la République et cours Jean-Ballard. Le cortège longera ensuite le quai du port pour arriver à hauteur du Mucem et bifurquer sur le boulevard des Dames, en direction de la Porte d'Aix.

 

  • 8 h 30 - Blocus au lycée Marseilleveyre ainsi qu'à la faculté Saint-Charles

" Macron, t’es foutu, la jeunesse est dans la rue !", entonnent de jeunes manifestants devant le lycée Marseilleveyre, à Marseille.

Un piquet de grève a également été mis en place devant la faculté Saint-Charles, à Marseille, assure le syndicat Solidaires.

  • 8 h 15 - Les raffineries à l'arrêt

Entre 75 à 100 % des personnels sont grévistes dans les raffineries et dépôts de TotalEnergies, dont celui de La Mède à l'ouest de Marseille, assure la CGT, syndicat majoritaire du secteur.

  • Rassemblements un peu partout dans la région

Plusieurs rassemblements sont prévus dans la région ce matin.

À Marseille, le point de rendez-vous de la manifestation est fixé au Vieux-Port à 10 h 30.

Dans le Vaucluse, le cortège s'élancera à 10 h 30 au pied du pont d'Avignon.

À Toulon, les manifestants sont attendus place de la Liberté à 10 h.

À Draguignan, la CGT appelle à un rassemblement à 10 h devant la sous-préfecture.

À Nice, les manifestants se sont donné rendez-vous à 10 h devant le théâtre de Verdure. 

À Cannes, les manifestants se rassembleront à partir de 10 h sur l'esplanade Pantiero.

À Digne-les-Bains, le cortège partira à 11 h de la place du général de Gaulle. 

Enfin, à Gap, les manifestants se retrouveront à 10 h devant le Conseil départemental.

  • Les transports en commun au ralenti

La SNCF prévoit de voir circuler seulement un TGV sur deux dans le Sud-Est. La situation devrait être encore plus difficile pour les trains régionaux avec deux TER sur dix en moyenne sur tout le territoire.

À Marseille, la ligne 1 du métro sera totalement à l'arrêt, sur la ligne 2 il y aura des métros toutes les 5 à 10 minutes. La ligne 3 du tramway sera complètement à l'arrêt, le T1 passera toutes les 21 minutes, le T2 toutes les 20 minutes. De nombreuses lignes de bus seront également touchées par la grève.

Dans le Var, le réseau de bus Mistral annonce 40 % de services assurés. Plusieurs lignes et services seront totalement à l'arrêt.

À Avignon, le réseau de transports Orizo, sera entièrement à l'arrêt de 9 h 30 à 15 h.

  • Cantines et crèches fermées

À Marseille, de très nombreuses cantines scolaires seront fermées ce mardi midi.

À Aix, plusieurs crèches et cantines devraient être également fermées en raison de la grève, selon France Bleu Provence. Dans les écoles, un service minimum d'accueil (SMA) sera assuré dans les écoles où les enseignants seront grévistes.

À Toulon, 19 cantines sur 74 seront fermées, le service minimum d'accueil sera mis en place dans 51 écoles sur 84, selon la station locale de Radio France.

    Avec nos journalistes sur le terrain.

    L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
    L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
    choisir une région
    France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité