Incidents OM-Lille : la LFP prononce un huis clos total à titre conservatoire du Vélodrome

Un pétard lancé des tribunes a éclaté près de Kevin Strootman et Jordan Amavi. / © GUILLAUME HORCAJUELO/EPA/Newscom/MaxPPP
Un pétard lancé des tribunes a éclaté près de Kevin Strootman et Jordan Amavi. / © GUILLAUME HORCAJUELO/EPA/Newscom/MaxPPP

Un huis clos total du stade Vélodrome. C'est la sanction prise par la commission de discipline de la Ligue (LFP) ce lundi à titre conservatoire. Elle intervient après les incidents qui ont causé l'interruption du match contre Lille vendredi.

Par AV avec AFP

Quatre jours près les incidents qui ont causé l'interruption du match contre Lille, la commission de discipline de la Ligue (LFP) a décidé ce lundi de sanctionner l'OM par un huis clos total du stade Vélodrome, à titre conservatoire.

"En raison de la nature et de la gravité des faits, la Commission décide de mettre le dossier en instruction et pendant la durée de celle-ci, à titre conservatoire, de prononcer un huis clos total de l'Orange Vélodrome", a indiqué la commission réunie de manière exceptionnelle.

En clair, les supporters seront privés de match à domicile en attendant que la Ligue tranche sur le fond du dossier.

Au cours du match vendredi, à la 57e minute, un pétard lancé des tribunes avait éclaté près de Kevin Strootman et Jordan Amavi, et de l'arbitre assistant, sur la ligne de touche, provoquant l'arrêt du match de L1 pendant plus de 35 minutes. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus