Jacquemus présente, dans une calanque de Marseille, sa première collection homme

Le Vauclusien Jacquemus a choisi le cadre idyllique de la calanque de Sormiou à Marseille pour présenter sa collection homme. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP
Le Vauclusien Jacquemus a choisi le cadre idyllique de la calanque de Sormiou à Marseille pour présenter sa collection homme. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Au coucher de soleil, dans la calanque de Sormiou à Marseille Jacquemus a enchanté hier soir la plage avec sa première collection prêt-à-porter homme. Mélange de matières naturelles et couleurs ensoleillées dans un écrin paradisiaque, tout était réuni pour faire rêver les invités présents.

Par SC avec AFP

Chapeaux de paille, tournesols sur les chemises ou survêtement bleu azur, couleur de l'Olympique de Marseille, le Vauclusien Jacquemus a travaillé sur les matières et les références au Sud. Le sud soleil, le sud plaisir, le sud vacances où l'on prend le temps de vivre en toute élégance. 
Sur la plage de Sormiou, la plupart des mannequins ont défilé avec des pantalons retroussés, surmontés de trenchs longs portés torse nu.
 

Le Gadjo

"Le Gadjo" c'est le nom de cette première collection homme en prêt-à-porter signé Jacquemus. Il joue avec toutes les nuances de beige, kaki, jaune voire ocre teinté de rouge. 
"Mon mec à moi il aime le soleil, se baigner, ouvrir sa chemise", a confié à l'AFP le styliste de 28 ans, qui a choisi des "hommes bien dans leur corps, méditerranéens"
pour incarner son "gadjo".
 Pour sa "toute première" incursion dans la mode masculine, Simon Porte Jacquemus a voulu faire revivre "tous ces clichés du Sud: le gitan, le santon, le kéké...".

 

Les pieds dans l'eau


Jacquemus a réussi a présenter certes une jolie collection dans un cadre magnifique qu'est la calanque de Sormiou en faisant asseoir ses invités sur le sable face aux eaux turquoises de la calanque devant un splendide couché de soleil. 

 

La signature 


Alors que son succès dans la mode féminine n'est plus à prouver, Jacquemus s'est trouvé un "challenge" avec l'homme: "c'est très difficile car il faut à la fois faire simple, et avoir une vraie signature". Une signature qu'il cherche notamment dans les accessoires, avec des pochettes plates portées autour du cou, sur un torse nu.



 

Sur le même sujet

Les + Lus