La Marseillaise à pétanque 2022 : Courtois s'impose face à la triplette Basque 100% féminine dans cette 5e partie

C'est peut-être une des dernières parties où il reste des femmes dans ce tournoi mixte mais dominé par les hommes. Sur le papier la triplette Courtois était donnée gagnante et cela s'est vérifié, 13-1 pour cette cinquième partie de cette Marseillaise à pétanque.

Aimé Courtois, Emmanuel Viola et Laurent N Guyen ont affronté Sophie Moreau, Emilie Gardesse et Cécile Pecastaing pour cette 5e partie de la Marseillaise à pétanque qui sont arrivées quart de finalistes au trophée Derichebourg cette année.

C'est à l'entrée ombragée du Parc Borély que la partie s'est déroulée, avec un petit air pour climatiser cette chaude après-midi d'été.

Du respect et de la bonne humeur

L'ambiance est détendue, les deux triplettes ont fait connaissance à la partie d'avant étant voisins. 

L'équipe féminine pointe plutôt bien mais Laurent N Guyen fait un 100 sur 100 aux tirs.

Les mènes s'enchaînent 3-0, 5-0, 8-0, 10-0 pour Courtois et c'est sur la 5ème que la triplette basque réussit a inscrire un point et éviter Fanny.

Emilie, Cécile et Sophie ne déméritent pas et sont encouragées à chaque belle boule par le public venu assez nombreux pour assister à cette partie.

Mais ce point ne suffira pas à relancer la partie qui se termine sur un 13-1.

Avec des compliments d'Aimé Courtois et son célèbre chapeau " nous abordons les parties de la même manières et avec toujours beaucoup de sérieux. Si elles en sont là c'est qu'elles ont bien joué depuis le début. Elles pointent drôlement bien, elles font glisser les boules, elles les accompagnent bien". 

"On a un peu moins bien pointé. On savait que la partie allait être très difficile à gagner. Il fallait être très réalistes. Nous ce qu'on voulait c'est faire notre jeu, et essayer de pointer le mieux possible. Ils ont été supers comme adversaires et on a pu mettre au moins un point. Et puis quart de finalises chez les femmes et en 5e partie ici, on a largement rempli notre contrat", se réjouit Cécile Pecastaing.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité