Législatives : 22 % de candidats en moins qu'en 2017 en Provence-Alpes

Publié le

Les candidatures pour les législatives des 12 et 19 juin sont définitivement closes depuis vendredi dernier dans les 577 circonscriptions de France. En Provence-Alpes, ils sont 296 candidats inscrits au premier tour pour 25 sièges à pourvoir contre 380 en 2017.

Les électeurs de Paca doivent désigner 42 députés les 12 et 19 juin. En Provence-Alpes, 25 sièges sont à pourvoir.

296 candidats sont en lice au premier tour, ils était 380 aux précédentes législatives de 2017.

C'est 22 % de moins qu'il y a cinq ans, un recul légèrement plus important qu'au niveau national où il est de 20 %, selon les chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur lundi.

Nombre de candidats inscrits par département : 

  • Bouches-du-Rhône : 197
  • Vaucluse : 58
  • Hautes-Alpes : 16
  • Alpes de Haute-Provence : 25

Ce net recul, au niveau régional comme national, qui peut s’expliquer en partie par les alliances passées à gauche (entre LFI, EELV, PS et PCF) comme à droite (entre la majorité présidentielle entre LREM, MoDem et Horizons).

Moins de candidats mais plus d'abstentionnistes

La campagne officielle démarre le 30 mai. La majorité présidentielle sortante (28%) et l'alliance de gauche de (Nupes, 27%) se trouvent au coude à coude devant le Rassemblement national (RN, 21%) en intentions de vote pour les législatives de juin, indique un sondage Ipsos diffusé lundi qui pronostique une forte abstention.

A partir de ces intentions de vote, les projections en siège accordent la majorité absolue à la coalition présidentielle (LREM/MoDem/Horizons/Agir), qui recueillerait entre 290 et 330 sièges, la fourchette basse étant très proche des 289 élus nécessaires pour qu'elle puisse gouverner sans s'allier à d'autres formations.

La Nupes deviendrait la deuxième formation à l'Assemblée nationale avec entre 165 et 195 sièges, devant LR qui en conserverait 35 à 65 et le RN qui en obtiendrait entre 20 et 45.