Ligue 1 : Marseille gagne le choc face à Lyon et enfonce Garcia

10/11/2019 - La joie des joueurs de l'OM après leur victoire 2-1 sur l'OL, en 13e journée de Ligue 1. / © Sylvain THOMAS / AFP
10/11/2019 - La joie des joueurs de l'OM après leur victoire 2-1 sur l'OL, en 13e journée de Ligue 1. / © Sylvain THOMAS / AFP

Marseille a remporté le choc, tendu, contre Lyon (2-1) grâce à un doublé de Dimitri Payet, pour devenir le nouveau dauphin du Paris SG, dimanche au terme de la 13e journée qui a aussi vu Saint-Etienne poursuivre sa belle remontée au classement.

Par GB (avec AFP)

Un grand Dimitri Payet, auteur d'un doublé (18e, 39e), a offert à Marseille un succès de prestige, le premier depuis 2014 face aux rivaux lyonnais en Championnat, devant une assistance record (65.421 spectateurs) et conquise.

Le Réunionnais avait aussi intérêt aussi à ne pas se louper, après avoir allumé son ancien entraîneur en conférence de presse.

Payet a fait basculer du côté phocéen une soirée tendue, qui avait débuté par le caillassage du bus de l'OL à son arrivée au stade Vélodrome, et s'est poursuivie par une interruption de jeu de trois minutes en raison de fumigènes qui perturbaient la rencontre.
L'OM a eu plusieurs balles break, mais l'OL a réduit le score par Dembélé, son neuvième but de la saison. Mais les Marseillais ont gardé l'ascendant, se créant plus d'occasions.

Lyon n'a été dangereux qu'une seule fois pendant sa demi-heure en supériorité numérique, une volée de Martin Terrier qui a coupé sa chique au Vélodrome l'espace d'une seconde.

De son poker de matches contre des "gros", l'OM ressort donc avec une paire de victoire. Balayé au Paris SG (4-0), honteux à Monaco en Coupe de la Ligue (2-1), selon le mot d'André Villas-Boas lui-même, Marseille vient de battre Lille (2-1) puis Lyon.

Le public marseillais avait autre chose à fêter, les 120 ans du club, salués par un "tifo" magnifique, en ciel et blanc à l'argentine, avec la Bonne-Mère et tous les trophées remportés par le club, notamment la Ligue des champions (1993).
src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#120AnsDeLégende 🔵⚪️🔥 pic.twitter.com/liJtOihvRI— VieilleGardeCU84 (@VGCU84) November 10, 2019
L'OM (22 pts), qui a fini à dix, réalise une excellente opération comptable, en devenant le nouveau dauphin du PSG, avec six points d'avance sur les Rhodaniens, englués au 14e rang.

Le coach Rudi Garcia, privé de son maître à jouer Memphis Depay, a été sifflé pour son retour au Vieux-Port, et regrettera certainement la première période ratée de ses joueurs qui les a plombés pour la suite.

Rudi Garcia a perdu ses six "Olympico" en championnat, cinq sur le banc marseillais, son compteur reste bloqué à une victoire avec l'OM, en Coupe de France (2-1 a.p.) 2017.

La réputation de Garcia de technicien ne gagnant pas les gros matches ne va pas s'arranger...
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus