• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

La Marseillaise à pétanque 2019 : la triplette Robineau empoche sa seconde partie

La Marseillaise à pétanque : Cano dit "Tchato", Usaï, Robineau, concentrés pour leur 2e partie / © S. ACCARIAS / FTV
La Marseillaise à pétanque : Cano dit "Tchato", Usaï, Robineau, concentrés pour leur 2e partie / © S. ACCARIAS / FTV

Sous une chaleur écrasante, au Parc Henri Fabre, la triplette Robineau l'a emporté facilement face à l'équipe de Denis Seignour en six mènes 13 à 1, lors de la première journée du Mondial La Marseillaise à pétanque 2019.

Par Sophie Accarias

Il est 14h et l'équipe Robineau, Cano et Usaï patiente à l'ombre d'un petit murier platane. Il fait chaud mais un petit vent se met à soufler doucement. On est bien.

L'équipe commence déjà à parler d'un forfait des adversaires ... lorsque soudain : l'un des joueurs de l'équipe surgit. Il est en sueur.

Mes co-équipiers arrivent de suite, ils sont à pied, ils n'ont pas trouvé de place pour se garer. 

C'est Serge Grima le milieu. Il faut dire que la partie se joue, non pas au parc Borély, mais à un petit kilomètre de là, au Parc Henri Fabre.  Effectivement : une dizaine de minutes plus tard, l'équipe est enfin au complet. Une équipe qui ne se fait pas beaucoup d'illusion face à l'issue de la partie.

"On va faire ce qu'on peut !"

Car l'équipe de Robineau fait un peu peur. Stéphane Robineau, dit Robi, a empoché 5 fois la Marseillaise. Cano, alias Tchato, est l'un des 10 meilleurs tireurs Français.

Quand à Dominique Usaï il a fait quatre fois partie du dernier carré et il a empoché lui aussi la Marseillaise en 2002. Bref !!! Pour les amateurs la pression est un peu forte. Olivier Seignour lance même un : "Je vous vois à la télé".
La Marseillaise à pétanque 2019, la triplette Robineau face à l'équipe de Denis Seignour. / © S. ACCARIAS / FTV
La Marseillaise à pétanque 2019, la triplette Robineau face à l'équipe de Denis Seignour. / © S. ACCARIAS / FTV


Mènes faciles pour Robineau

La première, la seconde et la troisième mène se déroulent de manière identique : en mode buldozer pour l'équipe Robineau. 
A la troisième mène les amateurs font un peu la grimace : ils prennent 5 points d'un coup. Ca fait mal.

Un petit point

A la quatrième mène, enfin, les amateurs se réveillent et empochent un tout petit point. Un point qui leur évite d'être Fanny dans ce Mondial La Marseillaise à pétanque. A la cinquième mène on pense que c'est terminé ... mais non ... 12-1.

Olivier Seignour, l'un des retardataires s'exclame "ces gars-là c'est la classe!" Et c'est vrai. Car l'équipe Robineau laisse la partie durer encore un peu.

Pourtant Tchato vient de lancer à la cantonnade : "On serait pas mieux à la maison avec la clim ?". C'est vrai qu'il fait de plus en plus chaud. Le petit vent léger de tout à l'heure à disparu.

La partie reprend... mais tout le monde sait bien que c'est presque terminé. Il reste une boule aux amateurs alors que l'équipe Robineau a déjà un point au sol. "Si je la rate c'est fichu", s'énerve Olivier.

Et effectivement la boule : passe à côté ... c'est plié. 13 à 1.


La classe

Les amateurs réclament une photo pour immortaliser l'instant, puis tout le monde part boire un coup ensemble. 
Ce sont le gagnants qui régalent. Quand on vous disait : la classe vraiment ces gars-là !

► La Marseillaise à pétanque 2019 : toutes les infos, les vidéos, le replay des parties
► La Marseillaise à pétanque 2019 : tous les résultats, le classement

A lire aussi

Sur le même sujet

Les premiers éléments sur l'agression d'une tata dans une école de Marseille

Les + Lus