• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marseille : l'Aquarius, bateau de sauvetage en mer, jette l'éponge

L'aquarius à quai / © Photo AFP
L'aquarius à quai / © Photo AFP

Médecins sans frontières et l'ONG SOS Méditerranée, basée à Marseille, mettent un terme aux opérations de sauvetage de leur bateau : l'Aquarius, privé de pavillon (immatriculation) depuis deux mois.

Par VS avec AFP

    Renoncer à l'Aquarius a été une décision extrêmement difficile à prendre
 

déclaré dans un communiqué Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée. Comme le relate l'AFP, il déplore "les attaques incessantes dont le navire et ses équipes ont fait l'objet".

SOS Méditerranée  "explore déjà activement les options pour un nouveau navire et un nouveau pavillon", et "étudie sérieusement toutes les propositions d'armateurs qui lui permettraient de poursuivre sa mission de sauvetage".

 "C'est un jour sombre", a déploré dans un communiqué distinct Nelke Mander, directrice générale de MSF, pour qui "la fin de nos opérations à bord de l'Aquarius signifie davantage de morts en mer".
 


 Privé de pavillon par Gibraltar puis par le Panama, l'Aquarius, qui avait commencé ses opérations de sauvetage au large de la Libye en février 2016, s'est retrouvé bloqué à Marseille début octobre dans l'attente d'un registre où s'inscrire. La semaine dernière Berne lui avait refusé le pavillon suisse.

Depuis le début de ses opérations, l'Aquarius a porté assistance à près de 30.000 personnes. Mais le navire a vu les obstacles se multiplier depuis que l'Italie, sous l'impulsion du ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, a fermé ses ports cet été aux navires humanitaires.
   

Sur le même sujet

Maître Xavier Fruton (06)

Les + Lus