Marseille : les chiffres de la criminalité seraient truqués, selon Le Canard Enchaîné

© France 3
© France 3

Les chiffres de la délinquance baissent à Marseille depuis 2012 ? Normal, ils sont faux ! C'est ce que démontre l'enquête réalisée par Le Canard Enchaîné. Un Canard toujours aussi prompt à dénoncer les scandales. Mais l'article ne serait pas fiable, selon la police.

Par Nathalie Deumier

Comment pourrait-on faire baisser les chiffres de la criminalité à Marseille ? En engageant plus d'effectifs de police ? En misant sur la prévention et l'éducation ? Pas du tout. Pour faire baisser les chiffres, il faut impliquer les policiers eux-mêmes.

Le Canard Enchaîné sort cette enquête dans le journal de ce mercredi. Selon l'article, pour maquiller les chiffres marseillais, il faut requalifier les actes. Un "vol à l'arraché" devient un "vol simple". La "tentative de cambriolage" est une "dégradation du bien d'autrui" et le "vol de téléphone" une "infraction non constituée".

Pour s'assurer de la participation des policiers, il suffit de les saquer, leur supprimer une prime, voire les harceler... Le système serait tellement efficace que certains juges s'étonnent de la différence entre leurs propres statistiques et celles des policiers relatent nos confrères du Canard.


Un article "à côté de la plaque"


La Direction Départementale de la Sécurité Publique ne prend pas l'article au sérieux. Un ou deux policiers auraient lancé ces informations. Mais ce serait juste une histoire de rancoeur envers la hiérarchie. Ces informations ne seraient pas fiables.

A lire aussi

Sur le même sujet

Marie-Christine Thouret, maire de Sospel (06)

Les + Lus