• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : l'école Cours Julien n'accueillera pas d'enfants la semaine prochaine

Ecole Cours Julien, dans le 6e arrondissement de Marseille / © Google Map
Ecole Cours Julien, dans le 6e arrondissement de Marseille / © Google Map

Les travaux de toiture de l'école Cours Julien ont pris du retard à la suite de difficultés imprévisibles. Conséquences, les élèves seront accueillis pour toute l'année scolaire, à l'école Rouet Charles Allé, située à deux kilomètres.

Par Ludovic Moreau

Le 22 août dernier, dans un communiqué de la ville de Marseille, Danielle Casanova, adjointe au maire déléguée aux écoles, informait les parents d'élèves de l'école Cours Julien, que les enfants ne pourront pas faire leur rentrée normalement, la semaine prochaine.

Au cours de l'été, des travaux de toiture devaient être réalisés, mais : "A la suite de difficultés techniques imprévisibles, les travaux ont pris du retard. Leur état d'avancement ne permet pas d'assurer une rentrée scolaire dans des conditions optimales pour le bien-être des enfants", indique l'élue en charge des écoles.

Les enfants accueillis dans une école située à deux kilomètres

"En accord avec les services de l'Éducation Nationale, la rentrée scolaire aura donc lieu à l'école Rouet Charles Allé, 2 place Louis Ducreux", précise le communiqué. Cette école du Rouet est située à deux kilomètres de l'école du Cours Julien.
L'école du Rouet est située à deux kilomètres de l'école du Cours Julien / © Google Map
L'école du Rouet est située à deux kilomètres de l'école du Cours Julien / © Google Map

Danielle Casanova indique que cette "école neuve" permet d'accueillir tous les enfants et l'équipe pédagogique, "dans les meilleures conditions". Elle précise que les cours de musique et les activités périscolaires seront également assurés.

"Cette situation durera toute l'année scolaire 2019-2020, afin de ne pas perturber les projets pédagogiques et les élèves", ajoute l'élue dans son communiqué. La ville de Marseille souhaite utiliser cette longue période de locaux vides pour réaliser d'autres travaux.

A lire aussi

Sur le même sujet

Christian Carrère, psychiatre addictologue

Les + Lus