Marseille : le plus grand trimaran du monde en escale

Publié le

Le navigateur François Gabart est en escale dans le Vieux-Port de Marseille avec son trimaran volant, le plus grand du monde, un bijou de technologies.

"J'adore naviguer en Méditerranée, c'est un plan d'eau qui est assez remarquable". Beau compliment pour un Breton, qui plus est vainqueur de la Route du Rhum et du Vendée Globe et recordman du tour du monde en solitaire.  

François Gabart est à Marseille avec un "bateau-volant", capable de décoller au-dessus de l'eau pour atteindre la vitesse de 46 noeuds (85 km/h) avec ses 15 tonnes et son mât de 36 mètres de haut. 

"On est très fier de ce bateau qui a été mis à l'eau il n'y a pas très longtemps", a indiqué François Gabart.

Après Lisbonne et Barcelonne, le "pilote" est venu faire une démonstration à la barre de son maxi-trimaran dans la rade marseillaise, où se dérouleront les épreuves de voile des jeux Olympiques de Paris en 2024.

"On commence à parler de piloter ces bateaux, on les barre de moins en moins parce qu'en effet ces bateaux volent grâce à ces foils, a-t-il expliqué, vous pouvez l'imaginer comme un avion qui s'appuie grâce à ses ailes". 

Cap sur un nouveau record du monde

"Aujourd'hui ce bateau est allé autour des 50 noeuds, on s'approche des 100 km  l'heure". 

"Ce bateau a été conçu pour faire le tour du monde à la voile le plus vite possible.
Il ne faut pas se mettre de limite car on vit une révolution sans précédent qui
est en train de repousser plein de limites que l'on se donnait", a-t-il ajouté. 

Si son bateau est conforme, son '"objectif de cette année, c'est la Route du Rhum". "On se bat pour être sur la ligne de départ", a assuré François Gabart. 

Autre objectif : battre son propre record du tour du monde en solitaire, établi
en 42 jours en 2017. François Gabart rêve de descendre sous les 40 jours.